Diégèse vendredi 4 octobre 2019



ce travail est commencé depuis 7217 jours (7 x 1031 jours)
et son auteur est en vie depuis 21670 jours (2 x 5 x 11 x 197 jours)
2019

ce qui représente 33,3041% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




Des géométries 277



Noëmie Diégèse

© Roby Roby






Si nous aimons, donc, la géométrie au point d'avoir envahi la planète avec des formes plus ou moins régulières qui singent des formules algébriques, c'est d'abord parce que nous voyons les choses ainsi. La perspective n'est pas une interprétation géométrique d'une réalité qui ne le serait pas, mais le rendu grossier de ce que nous percevons comme géométrique d'un réel qui nous échappe. C'est ainsi que jusqu'à la Renaissance, « perspective » et « optique » sont synonymes.


À qui pourrions-nous dédier cet ouvrage ? Si nous restons au Moyen Âge, nous nous tournerions certainement vers Gerbert d'Aurillac, ce jeune pâtre instruit dans l'abbaye bénédictine qui servit de modèle à celle de Cluny et dont la légende raconte que les moines l'ont repéré parce qu'il observait le ciel par une branche de sureau. Parcourant les sciences tout autant que l'Europe, il mourut pape en 1003 à Rome sous le nom de Sylvestre II. Et comment ne pas rêver quand on apprend que Gerbert correspondait avant l'an mil avec Adabold II, évêque d'Utrecht sur l'aire du triangle équilatéral, le volume de la sphère ou encore un passage arithmétique de la Consolation philosophique de Boèce ? Or, justement, enjambant plus de quatre siècles, c'est bien Anicius Manlius Severinus Boethius dit Boèce qui aurait inventé le mot « perspective » pour traduire du grec « optique ». Nous sommes alors à l'aube du sixième siècle après Jésus Christ.

Mais, nous pourrions tout aussi bien, et sans doute nous arrêterons-nous là, dédier cet ouvrage à Maurits Cornelis Escher, certes beaucoup plus proche de nous puisqu'il s'est éteint en 1972, et plus précisément à ses constructions impossibles. Escher disait que ce qu'il dessinait n'était rien comparé à ce qu'il voyait dans sa tête. Et la tête d'Escher est comme notre tête dans notre humanité commune. N'st-ce pas en effet par facilité quotidienne que nous feignons de voir le monde sous les traits d'une perspective linéaire ? Nos émotions obéissent quant à elles davantage à la perspective signifiante, celle des icônes byzantines qui donnent aux personnages une taille proportionnelle à leur importance symbolique. Quant à nos projets, ils relèvent souvent de la perspective paradoxale chère à Escher, car, nous échafaudons des plans qui ont l'apparence d'une réalisation possible, mais qui ne sont qu'un leurre que tend notre esprit à nos comètes. Et ce leurre fonctionne trop souvent parfaitement, car nous aimons trop la géométrie.







page 277
Toute la collection
4e de couverture

Nos paysages sont devenus géométriques. Roland Barthes dit quelque part que la modernité, c'est le rectangle et que le rectangle a envahi nos vies. Les paysages mêmes sont devenus géométriques, striés par des lignes électriques, des poteaux, des éoliennes ou d'autres fabrications humaines. Et nous aimons cela. Noëmie Diégèse a travaillé pendant plusieurs années avec des scientifiques de plusieurs disciplines : anthropologues, médecins, neurologues, neurobiologistes, historiens, paléographes... pour tenter de cerner le goût de l'humanité pour la géométrie. Chaque discipline a ses propres réponses. Ou ne répond pas. Mais Noëmie Diégèse réussit ce tour de force qui consiste à faire la synthèse de tous ces travaux pour dessiner un être vivant qui vit de la géométrie, qui pense avec la géométrie, qui aime la géométrie : l'être humain. Le chapitre sur les communications géométriques est particulièrement intéressant. Ce que nous prenons, par exemple, pour une communication verbale associée à des gestes est en fait une communication fondée d'abord sur la géométrie.
Un livre passionnant qui va redéfinir la manière dont vous voyez le monde et dont vous vous voyez dans le monde.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010