Diégèse mardi 10 septembre 2019



ce travail est commencé depuis 7193 jours (7193 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 21646 jours (2 x 79 x 137 jours)
2019

ce qui représente 33,2302% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




Huit étoiles 253



Noëmie Diégèse








David se demande s'il doit ou non se rendre de nuit au monument aux morts au cœur de la forêt, ce cénotaphe impressionnant. En plein jour, il fait peur. En pleine nuit, il est terrifiant. Même pour celles et ceux, comme lui, qui sont peu versés dans l'ésotérisme. Il y a bien trop de morts contradictoires qui se pressent autour de cet édifice qui a entendu tant de discours opposés. Qui se souvient encore de son inauguration le 18 mars 1934 et du slogan nazi qui y était inscrit ? Après la guerre, reconstruit, ces inscriptions n'ont été qu'en partie effacées. Si la référence à Adolf Hitler a bien été détruite, l'inscription « il était fidèle à la mort », aux échos sacrificiels terribles, est demeurée.  Les historiens locaux rappellent que  l'exhortation proviendrait de l'Apocalypse de Jean exhortant les nouveaux fidèles à  le demeurer jusqu'à la mort. Peu importe, quand on lit cela, on entend aujourd'hui les allégations bravaches de terroristes aussi fortement hypnotisés que l'étaient les jeunes nazis des années 1930.

Dès lors, doit-il vraiment se rendre à ce rendez-vous, et pour quelle sarabande ?

Mais David a promis. Il ira donc. Le monument se trouve au nord de la ville, sur un promontoire à quelques centaines de mètres de la lisière de la forêt. Il choisit de s'y rendre par la rue de la piscine. Cela semblera peut-être moins étrange aux riverains de ce quartier résidentiel de la ville. Certes, même si l'on considère les horaires nocturnes de cet important centre aquatique, à minuit, il sera fermé. Mais peu importe, cela le rassure un peu. Ce n'est pas le chemin le plus court, mais tant pis.

Dans la forêt, sur le chemin, la marche aidant, lui reviennent en mémoire ces vers d'Aragon chantés par de nombreux interprètes, dont Jean Ferrat, Léo Ferré ou encore Bernard Lavilliers : C'était un temps déraisonnable / où l'on mettait les morts à table / on faisait des châteaux de sable / on prenait les loups pour des chiens. Peut-être prend-on encore les loups pour des chiens se dit-il... et peut-être sont-ce des loups qui l'attendent. Les vers, emportés par la mélodie qu'il fredonne depuis si longtemps, continuent de se dérouler dans sa tête  : Dans le quartier Hohenzollern / Entre la Sarre et les casernes / Comme les fleurs de la luzerne / Fleurissaient les seins de Lola... Mais cela se termine mal. Il s'en souvient aussi : Ce fut en avril à cinq heures / Au petit jour que dans ton cœur / Un dragon plongea son couteau. Décidément, il est plus impressionné qu'il ne le pensait par cette virée nocturne. Craindrait-il pour sa vie ? Ou pour la vie de qui ? Il s'est toujours demandé où était ce quartier Hohenzollern entre la Sarre et les casernes. Il se souvient qu'Aragon est resté mobilisé en Rhénanie occupée après l'armistice de novembre 1918 et que c'est cette vie étrange qui lui a inspiré ce poème. Mais il ne sait pas où il était exactement. Il se prend à rêver qu'il était à Dillingen. Mais, il sait que ce n'est pas vrai.

Tout à ses rêveries, il n'a pas remarqué qu'il approchait du monument. Ils sont déjà arrivés. Il les distingue malgré l'obscurité, assis de chaque côté du monument, sur les escaliers. Ils se sont procuré, ont-ils assuré, la clé de la crypte. La confrontation aura bien lieu.






page 253
Toute la collection
4e de couverture

David est inspecteur. C'est un inspecteur touristique. Son métier : aller dans les stations balnéaires et de montagne, les villes et villages pittoresques et attribuer des notes à tout un ensemble de choses qui vont du restaurant gastronomique à l'odeur des rues. Car, on peut aussi noter l'odeur des rues. Cela fait plusieurs années que David a cette activité et les éditeurs du guide sont satisfaits de son travail. David ne perd pas de temps et cela représente des économies substantielles pour le groupe qui l'emploie, en concurrence directe avec les guides participatifs qui fleurissent sur l'internet.
Mais alors... Pourquoi est-ce que cela fait déjà une semaine que David séjourne à Dilligen, dans la Sarre, à dix kilomètres seulement de la frontière française ?

Noëmie Diégèse signe un roman policier qui laisse le lecteur haletant, tout aussi bien qu'un roman d'amour qui ravira les âmes sensibles. Vous n'aurez ensuite de cesse que d'aller à Dilligen pour vérifier vous aussi si cette station vivifiante mérite bien les huit étoiles que David lui aura attribuées.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010