Diégèse mercredi 12 août 2020



ce travail est commencé depuis 7530 jours (2 x 3 x 5 x 251 jours)
et son auteur est en vie depuis 21983 jours (13 x 19 x 89 jours)
2020

ce qui représente 34,2537% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
43
augmenté par Daniel Diégèse
Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l'éprouver : « Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Qu'est-il écrit dans la loi ? Qu'y lis-tu ? »
Il répondit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même. »
Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela, et tu vivras.
mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? »
Jésus reprit la parole, et dit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s'en allèrent, le laissant à demi mort.
Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre.
Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre.
mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit.
Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.
Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit : Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour.
Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ? »
« C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui », répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : « Va, et toi, fais de même. »
Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.
Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m'aider. »
Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses.
Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. »

Un des apôtres, nommé Philippe, interrogea Jésus sur l'enseignement qu'il avait donné au docteur de la loi et lui demanda : « Le samaritain a pris soin de l'homme blessé sur le chemin et s'est révélé en cela le prochain de celui-ci. Est-ce que mon prochain est d'abord celui qui me fait du bien et dois-je distinguer entre ceux qui me font du bien ceux qui m'en font davantage ? »
Jésus lui répondit : « Philippe, tu as raison et l'enseignement valait d'abord pour le docteur de la loi, car celui-ci a coutume de distinguer parmi les hommes ceux qui sont de sa religion et au sein de sa religion, ceux qui ont de l'importance. Ainsi, tous ceux qui préféreront leur peuple et leur nation à l'homme blessé sur le chemin, ceux-là, en vérité, s'éloigneront de Dieu et ne seront pas reçu au Royaume des cieux. Car, il n'y a pas d'autre nation que la création dans son universalité que le Seigneur a voulue. »
Et Jésus continua : « Mais, le docteur de la loi, tout à l'heure, n'avait pas les oreilles pour entendre le commandement en son entièreté. Si son cœur avait été davantage ouvert à la Parole, il aurait alors appris que le prochain de l'homme laissé pour mort dans le fossé était aussi le brigand qui l'avait frappé et que toute la clique des brigands était elle-même le prochain de l'homme tout autant que le samaritain.
Car, je vous l'ai déjà dit : quel mérite avez-vous à aimer et à rendre grâce à celui qui vous fait du bien ? Bien plus grand est le mérite de celui qui aime ses ennemis et les confond ainsi par son amour. »
Marthe, qui avait un temps cessé de s'affairer pour écouter la Parole, dit alors à Jésus : « Ma sœur t'écoute et ne m'aide pas. Quant à moi, je t'écoute aussi en travaillant et ce faisant, je prépare le repas pour toi et pour tes disciples. N'aurai-je point ma part aussi au festin ? »
Jésus lui dit alors : « Vous serez toutes deux, Marthe et Marie, ensemble pour les siècles des siècles, à jamais inséparables. Car, quel est l'enseignement que je vous ai donné ? Il n'est pas qu'il ne fallait pas préparer le repas pour écouter ma parole. Il n'est pas non plus qu'il ne fallait pas ignorer ma parole pour préparer le repas. Il est qu'il faut être à la fois et dans le même temps et toi Marthe, et toi Marie, en une seule personne si vous le pouvez, entièrement dans l'écoute de la parole et entièrement dans le monde. Certains auront besoin de s'isoler dans leur chambre pour entendre la parole de Dieu et ceux-là auront raison et d'autres auront raison aussi de parcourir le monde pour se mettre au service de leurs frères et les uns et les autres seront sanctifiés. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010