Diégèse vendredi 24 avril 2020



ce travail est commencé depuis 7420 jours (22 x 5 x 7 x 53 jours)
et son auteur est en vie depuis 21873 jours (3 x 23 x 317 jours)
2020

ce qui représente 33,9231% de la vie de l'auteur
mille soixante semaines d'écriture

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Marc
4-5
24
augmenté par Gustav Diégèse
Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : « Passons à l'autre bord. »
Après avoir renvoyé la foule, ils l'emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d'autres barques avec lui.
Il s'éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu'elle se remplissait déjà.
Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : « Maître, ne t'inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? »
S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : « Silence ! tais-toi ! » Et le vent cessa, et il y eut un grand calme.
Puis il leur dit : « Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n'avez-vous point de foi ? »
Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : « Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ? »

Jésus, les entendant parler, leur dit : « Vous prêtez attention au vent, qui parfois souffle et parfois ne souffle pas, mais qui demeure.
Et vous craignez la mer, parfois calme, parfois agitée.
Et vous craignez tant d'autres choses encore : la pluie ou bien l'absence de pluie ;
le froid et aussi la canicule ;
et vous vous souvenez du déluge des Écritures et aussi des sauterelles ;
Mais, je vous le dis, vous n'êtes pas nés pour craindre et votre prière doit s'éloigner de la peur.
Vous êtes nés pour l'espérance et pour glorifier le Seigneur et le Saint-Esprit.
Ainsi, ne craignez pas.
Bénissez et chérissez le vent et la mer et croyez.
Le vent et la mer vous obéiront alors, comme ils m'ont obéi à l'instant. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010