Diégèse mercredi 9 décembre 2020



ce travail est commencé depuis 7649 jours (7649 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 22102 jours (2 x 43 x 257 jours)
2020

ce qui représente 34,6077% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
17
71
augmenté par Noëmie Diégèse
Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit : « Père, l'heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,
selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.
Je t'ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'œuvre que tu m'as donnée à faire.
Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût.
J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés ; et ils ont gardé ta parole.
Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m'as donné vient de toi.
Car je leur ai donné les paroles que tu m'as données ; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé.
C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi ;
et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux.
Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m'as donnés, afin qu'ils soient un comme nous.
Lorsque j'étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J'ai gardé ceux que tu m'as donnés, et aucun d'eux ne s'est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l'Écriture fût accomplie.
Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu'ils aient en eux ma joie parfaite.
Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu'ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.
Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité.
Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité.
Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un,
moi en eux, et toi en moi, afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde.
Père juste, le monde ne t'a point connu ; mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m'as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux. »

Les disciples écoutaient voyant Jésus dans sa gloire s'adresser au Père, mais tous ne comprenaient pas.
Ils se demandaient aussi si le Père allait lui répondre et comment il allait se manifester en lui pour qu'ils croient.
Ils entendaient une prière nouvelle qu'ils ne connaissaient pas et ils se demandaient si eux aussi pouvaient prier le Père de cette façon.
Mais ils n'étaient ni le Fils, ni le Père et ils pensaient qu'ils ne pouvaient pas avoir partie dans les choses divines.
Jésus savait ce qu'ils pensaient et comprenait leurs doutes et leur tristesse.
Après s'être tu un long instant, il reprit en s'adressant au Père :
« Vois tes enfants, ceux qui sont ici et ceux qui sont plus loin. Écoute leurs plaintes et leurs angoisses, ici et maintenant, et pour les siècles des siècles.
Car, ils veulent croire en toi mais ils sont fragiles et ils sont faibles.
Tu m'as envoyé vers eux pour qu'il leur soit plus facile de croire en toi et qu'en croyant en moi ils croient en toi et que nous soyons un avec eux.
J'ai aplani leur route pendant tous ces jours et je leur ai enseigné la prière.
Je leur ai laissé un commandement nouveau, qui est le commandement premier, qui est qu'ils doivent s'aimer les uns les autres comme ils doivent s'aimer eux-mêmes.
Et ils m'ont écouté et ils ont acquiescé et certains ont  trouvé que c'était de tous les commandements le commandement le plus facile à suivre et auquel ils auraient plaisir à obéir.
Pardonne-leur, car, ils ne savent pas que ce commandement est le plus exigeant que tu leur aies donné et qu'il allume dans le monde un feu qui ne s'éteindra pas.
Le monde les haïra à cause de ce commandement et eux-mêmes parfois l'oublieront et courront à la guerre, à la vengeance, à la violence et ils se tromperont et ils se repentiront.
Car, ils auront oublié qu'il n'y a pas de guerre juste et que rien ne justifie la violence et qu'aucune forme de violence ne pourra entrer dans le Royaume.
Car, la guerre et la douleur sont l'œuvre du mal et n'ont rien à faire avec Toi.
Pardonne-leur, car certains croiront te suivre alors qu'ils te trahiront comme j'ai été trahi par le fils de perdition. Et ils seront nombreux après lui qui seront des occasions de chute et certains se présenteront en leurs plus beaux atours et certains se réclameront de Toi et même de Ton Église.
Certains chercheront comment échapper à l'injustice et à l'iniquité et nourriront leur colère.
Mais la colère se nourrit de la colère et la colère ne peut rien.
Je leur ai parlé par paraboles pour qu'ils comprennent que l'olivier qui connaît le gel de l'hiver ne connaît pas la colère. Et aussi que l'olivier dont le vent casse les branches ne connaît pas non plus la colère, ni le ruisseau qui s'assèche, ni le champ inondé.
Ils verront le monde comme une source d'injustices et d'iniquités, alors qu'ils sont dans le monde la source de l'injustice et de l'iniquité.
Enseigne-leur la justice.
Tu m'as aimé et je vais quitter ce monde pour ton amour et par ton amour.
Et le monde en gardera le témoignage pour les siècles des siècles.
Car ma mort sera ma glorification et à travers moi ta gloire. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010