Diégèse mardi 15 décembre 2020



ce travail est commencé depuis 7655 jours (5 x 1531 jours)
et son auteur est en vie depuis 22108 jours (22 x 5527 jours)
2020

ce qui représente 34,6255% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
19
77
augmenté par Noëmie Diégèse
Dès ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs criaient : « Si tu le relâches, tu n'es pas ami de César. Quiconque se fait roi se déclare contre César. »
Pilate, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors ; et il s'assit sur le tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha.
C'était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs : « Voici votre roi. »
Mais ils s'écrièrent : « Ôte, ôte, crucifie-le ! » Pilate leur dit : « Crucifierai-je votre roi ? » Les principaux sacrificateurs répondirent : « Nous n'avons de roi que César. »
Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et l'emmenèrent.
Jésus, portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha.
C'est là qu'il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.
Pilate fit une inscription, qu'il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue : Jésus de Nazareth, roi des Juifs.
Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville : elle était en hébreu, en grec et en latin.
Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate : « N'écris pas : Roi des Juifs. Mais écris qu'il a dit : Je suis roi des Juifs. »
Pilate répondit : « Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit. »
Les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d'un seul tissu depuis le haut jusqu'en bas. Et ils dirent entre eux :
« Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera. » Cela arriva afin que s'accomplît cette parole de l'Écriture :
Ils se sont partagé mes vêtements,
et ils ont tiré au sort ma tunique.
Voilà ce que firent les soldats.

Et vous, ne soyez pas comme Pilate.
Ne cédez pas par lassitude et ne commettez pas l'iniquité pour plaire ou pour ne pas déplaire.
Ne croyez pas ceux qui vous flattent et flattent à travers vous ceux qui ont le pouvoir, car, ils vous trahiront comme ils se sont eux-mêmes trahis.
Ne vous partagez pas le bien des pauvres, mais partagez votre bien avec eux.
Le soldat qui avait gagné la tunique de Jésus par tirage au sort la pliait pour l'emporter avec lui quand un homme appelé Joseph vint jusqu'à lui. Il lui dit : « Le sort t'a donné cette tunique sans couture, d'un seul tissu depuis le haut jusqu'en bas.
Mais, tu es un soldat de Rome et tu ne portes pas de tunique.
Vends-la moi et je l'emporterai avec moi. »
Le soldat réfléchit et dit à Joseph : « Quel est le prix que tu m'en donneras ? »
Joseph répondit : « Je t'en donnerai trente pièces d'argent, car c'est à ce prix que cet homme sur la croix dont tu as la tunique a été vendu. »
Le soldat accepta de vendre la tunique pour trente pièces d'argent, ce qui était beaucoup plus que son prix et même beaucoup que cent tuniques.
Joseph prit la tunique, la plia et l'emporta avec lui. Mais, il restait près de la croix, là où se tenaient Marie, la mère de Jésus, le disciple que Jésus aimait et d'autres femmes qui suivaient Jésus. Se tenaient en prière et en supplications Marthe et Marie les sœurs de Lazare.
Les autres disciples s'étaient éloignés davantage craignant qu'on les prît et qu'on les crucifiât aussi. Ils avaient vu Joseph acheter la tunique au soldat romain et ils se demandaient pourquoi il avait payé un tel prix pour une tunique.
L'ombre des croix grandissait sur le sol et le peuple venu là pour assister au supplice prenait soin de ne pas se tenir dans cette ombre, croyant par superstition que cela portait malheur, quand le Fils de Dieu expirait sur la Croix.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010