Diégèse dimanche 12 juillet 2020



ce travail est commencé depuis 7499 jours (7499 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 21952 jours (26 x 73 jours)
2020

ce qui représente 34,1609% de la vie de l'auteur
trois mille cent trente-six semaines de vie

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
12
augmenté par Daniel Diégèse
Il disait donc à ceux qui venaient en foule pour être baptisés par lui : « Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?
Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham.
Déjà même la cognée est mise à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu. »
La foule l'interrogeait, disant : « Que devons-nous donc faire ? »
Il leur répondit : « Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n'en a point, et que celui qui a de quoi manger agisse de même.
Il vint aussi des publicains pour être baptisés, et ils lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? »
Il leur répondit : « N'exigez rien au delà de ce qui vous a été ordonné. »
Des soldats aussi lui demandèrent : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne commettez ni extorsion ni fraude envers personne, et contentez-vous de votre solde. »
Comme le peuple était dans l'attente, et que tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Christ,
il leur dit à tous : « Moi, je vous baptise d'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.
Il a son van à la main ; il nettoiera son aire, et il amassera le blé dans son grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point. »

La foule se demandait si c'était une nouvelle prophétie ou bien si Jean déclamait la parole des prophètes, car il aimait mêler à sa prophétie celle des prophètes qui l'avaient précédé. Parmi ceux-ci, le prophète Amos était un de ceux qu'il citait le plus.
Ainsi, criait-il :
« Et vous avez fait boire du vin aux nazaréens !
Et aux prophètes vous avez donné cet ordre :
Ne prophétisez pas ! (Amos 3-12) »
En ce temps-là, le peuple n'aimait pas entendre la prophétie de Amos, car elle annonçait des jours terribles de destruction et de malheur :
« Je renverserai les maisons d'hiver et les maisons d'été ;
les palais d'ivoire périront,
les maisons des grands disparaîtront, dit l'Éternel. (Amos 3-15 ) »
Mais le peuple ne comprenait pas que Jean annonçait la venue du Messie, notre Seigneur et notre Dieu, qui serait mis à mort et ressusciterait le troisième jour et que le jour de sa mort serait un jour de deuil et de catastrophe.
« En ce jour-là, dit le Seigneur, l'Éternel,
je ferai coucher le soleil à midi,
et j'obscurcirai la terre en plein jour ; (Amos 8-9) »
Et certains qui écoutaient prophétiser Jean, tremblaient de peur comme ils trembleront de peur le jour de malheur et de tristesse.
Car, il n'était pas venu encore celui qui prêcherait le Dieu d'amour et de tendresse, le Dieu du pardon, du Salut et de la rémission des péchés.




2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010