Diégèse mardi 21 juillet 2020



ce travail est commencé depuis 7508 jours (22 x 1877 jours)
et son auteur est en vie depuis 21961 jours (21961 = nombre premier)
2020

ce qui représente 34,1879% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
21
augmenté par Daniel Diégèse
Jésus était dans une des villes ; et voici, un homme couvert de lèpre, l'ayant vu, tomba sur sa face, et lui fit cette prière : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. »
Jésus étendit la main, le toucha, et dit : « Je le veux, sois pur. » Aussitôt la lèpre le quitta.
Puis il lui ordonna de n'en parler à personne. mais, dit-il, va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage.
Sa renommée se répandait de plus en plus, et les gens venaient en foule pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies.
Et lui, il se retirait dans les déserts, et priait.
Un jour Jésus enseignait. Des pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons.
Et voici, des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le placer sous ses regards.
Comme ils ne savaient par où l'introduire, à cause de la foule, ils montèrent sur le toit, et ils le descendirent par une ouverture, avec son lit, au milieu de l'assemblée, devant Jésus.
Voyant leur foi, Jésus dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »
Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner et à dire : « Qui est celui-ci, qui profère des blasphèmes ? Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ? »
Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit : « Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ?
Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?
Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l'ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. »
Et, à l'instant, il se leva en leur présence, prit le lit sur lequel il était couché, et s'en alla dans sa maison, glorifiant Dieu.
Tous étaient dans l'étonnement, et glorifiaient Dieu ; remplis de crainte, ils disaient : « Nous avons vu aujourd'hui des choses étranges. »

Quant à vous, attachez-vous aux guérisons, qu'elles vous paraissent petites ou grandes. Soyez comme la mère avec son petit enfant qui console les pleurs et souffle sur les genoux écorchés pour effacer la douleur.
Pardonnez à ceux qui vous ont offensés, car, le pardon guérit et ne vous formalisez pas des offenses qui vous sont faites, car elles viennent de la douleur.
Soyez les instruments de la guérison et non les instruments de la maladie.
Si vous ne pouvez pas remettre les péchés, vous pouvez adoucir la douleur du péché.
Mais aussi, ne craignez pas le blasphème, seulement le blasphème contre l'Esprit.
Pensez-vous qu'il vous soit impossible de guérir les malades vous aussi et de remettre leurs péchés ?
Si vous avez la foi, cela vous sera rendu possible.
Mais si vous n'avez pas la foi, cette entreprise sera vaine.
Et souvenez-vous du lépreux que Jésus a guéri.
Et souvenez-vous du paralytique qui a pris son lit sous son bras et s'en est allé en marchant.
Croyez-vous qu'ils aient été choisis au milieu des lépreux et au milieu des paralytiques pour recevoir cette grâce ?
Ils étaient parmi les lépreux et les paralytiques et ils ont été sauvés.
Car, vous aussi, vous êtes parmi les lépreux et les paralytiques et vous pouvez être sauvés.
Demandez et il vous sera donné.
Demandez pour les autres comme vous demandez pour vous-mêmes et demandez pour vous-mêmes comme vous demandez pour les autres.
Ne faites en cela aucune distinction dans vos prières, car vous ne valez ni moins ni davantage que ceux pour lesquels vous demandez, car, votre prix est grand comme est grand le prix des autres.
Souvenez-vous des pharisiens et des scribes, qui, constatant les effets de la grâce du Seigneur pensent qu'il s'agit là de magie et qui s'en vont par les chemins raconter qu'ils ont vu un magicien. Soyez avares de vos paroles sur les grâces que vous recevez et soyez avares encore davantage de vos paroles sur les grâces qu'il vous est donné de rendre au nom de Jésus.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010