Diégèse samedi 25 juillet 2020



ce travail est commencé depuis 7512 jours (23 x 3 x 313 jours)
et son auteur est en vie depuis 21965 jours (5 x 23 x 191 jours)
2020

ce qui représente 34,1999% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
25
augmenté par Daniel Diégèse
Alors Jésus, levant les yeux sur ses disciples, dit :
Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !
Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés !
Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie !
Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'on vous chassera, vous outragera, et qu'on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme !
Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel ; car c'est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes.
mais, malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation !
Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim !
Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes !
Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c'est ainsi qu'agissaient leurs pères à l'égard des faux prophètes !
mais je vous dis, à vous qui m'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,
bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.
Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un prend ton manteau, ne l'empêche pas de prendre encore ta tunique.
Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s'en empare.
Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.
Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi agissent de même.
Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs, afin de recevoir la pareille.
mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.

Une fois Jésus parti pour reprendre sa prière, la foule des disciples murmurait et interrogeait les apôtres :
« Comment pouvons-nous faire pour aimer nos ennemis, car nos ennemis ne consentiront pas à ce que nous les aimions et ils nous frapperont, nous humilieront et nous tuerons même avant que nous ayons pu les aimer ? »
D'autres encore disaient : « Quand je cogne mon pied par inadvertance sur une pierre du chemin, mon pied frappe la pierre pour l'envoyer dans le fossé. Nous nous disons que nous frappons la pierre pour qu'elle ne demeure pas au milieu du chemin et pour éviter ainsi que quelqu'un d'autre cogne son pied sur cette même pierre. Mais nous savons aussi que nous prononçons en même temps une vengeance contre la pierre et que le geste de l'envoyer dans le fossé est une forme de soulagement de la douleur que nous ressentons. Alors, si nous ne pouvons contenir notre colère contre les pierres du chemin, comment pourrons-nous contenir notre colère contre ceux qui nous frappent et qui veulent frapper ou tuer ceux qui nous sont chers, notre famille et notre peuple ? »
D'autres enfin disaient : « Pourquoi dans sa toute puissance le Seigneur nous demande d'attendre la vie éternelle pour nous rassasier, nous qui avons faim, pour nous réjouir, nous qui sommes dans la peine, pour rétablir notre dignité, nous qui sommes humiliés et avilis ? Pourquoi sommes-nous venus sur dans ce monde si ce monde est un monde de souffrances et de larmes ? »
Les disciples écoutaient sans savoir quoi leur répondre si ce n'est répéter ce que Jésus leur avait dit.
Cependant, comprenant le trouble de la foule des disciples et comprenant aussi le trouble des douze apôtres, Jésus revint pour leur parler et leur dit :
« Vous vous interrogez, car, ce que je vous demande vous paraît difficile à accomplir. Mais qui vous a dit que j'étais venu pour aplanir le chemin et en retirer toutes les pierres ?
Mais, le chemin est difficile et les pierres sont nombreuses et cent fois vous chuterez et cent fois encore vous devrez vous relever.
Quand vous frappez en pensant que c'est justice, vous cédez à votre colère et rien de bon ni de juste ne peut venir de la colère.
Craignez Dieu et non la colère de Dieu, car Dieu n'a pas de colère pour sa création et la colère vient du mal.»



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010