Diégèse dimanche 26 juillet 2020



ce travail est commencé depuis 7513 jours (11 x 683 jours)
et son auteur est en vie depuis 21966 jours (2 x 3 x 7 x 523 jours)
2020

ce qui représente 34,2029% de la vie de l'auteur
trois mille cent trente-huit semaines de vie

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
26
augmenté par Daniel Diégèse
Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; absolvez, et vous serez absous.
Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.
Il leur dit aussi cette parabole : un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse ?
Le disciple n'est pas plus que le maître ; mais tout disciple accompli sera comme son maître.
Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?
Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l'œil de ton frère.
Ce n'est pas un bon arbre qui porte du mauvais fruit, ni un mauvais arbre qui porte du bon fruit.
Car chaque arbre se connaît à son fruit. On ne cueille pas des figues sur des épines, et l'on ne vendange pas des raisins sur des ronces.
L'homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor ; car c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle.
Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ?
Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique.
Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s'est jeté contre cette maison, sans pouvoir l'ébranler, parce qu'elle était bien bâtie.
mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s'est jeté contre elle : aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.

Et vous réclamez la justice, mais ce que vous appelez la justice n'est pas la justice, car, il s'agit de la justice des hommes et non de la justice de Dieu.
Mais, je vous le dis, ne choisissez pas pour le Salut de qui vous priez et priez pour le Salut de tous les hommes.
Et priez pour les victimes, mais priez aussi pour les bourreaux, car, les bourreaux ont besoin de vos prières encore plus que les victimes.
Priez pour les malades, mais priez aussi pour leurs médecins, car les médecins ont aussi besoin de la guérison.
Et quand on vous a fait du tort, priez pour ceux qui vous ont fait du tort.
Et parlez en bien de ceux qui parlent de vous en mal, car, jamais vous ne devez ajouter du mal au mal.
Et si vous croisez un condamné que l'on conduit au supplice, ne détournez pas le regard et offrez lui votre compassion, au risque que l'on vous conduise aussi au supplice.
Et vous pensez que ces commandements sont simples, quand ce sont les commandements les plus difficiles à accomplir.
Car, vous donnez aux pauvres, mais comment ne seriez-vous pas attendris par leur regard et leurs haillons. Mais, vous qui êtes pauvres, donnez aussi aux riches, car il est plus difficile de donner à un riche ce qu'il n'a pas que de donner à un pauvre ce qui lui manque. Car, vous direz au riche qu'il doit se dépouiller de sa richesse pour gagner le Salut et il ne vous entendra pas.
Voyez ce jeune homme bien portant qui court avec allégresse. Vous pensez qu'il n'a pas besoin de votre prière. Bien au contraire, rendez grâce de sa jeunesse et de sa joie et remercier le Seigneur de la perfection de la création.
Voyez cette jeune femme qui part à la rencontre de l'époux. Priez pour elle, que son cœur soit sans crainte et qu'elle connaisse la joie.
Et regardez les enfants avec bonté. Ne permettez pas que l'on touche un cheveu de leur tête et ne cessez jamais de prier pour eux, car ce sont tous les enfants de Dieu.
Je vous le dis, il n'y a pas de crime plus scélérat que ceux commis contre les enfants.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010