Diégèse vendredi 31 juillet 2020



ce travail est commencé depuis 7518 jours (2 x 3 x 7 x 179 jours)
et son auteur est en vie depuis 21971 jours (127 x 173 jours)
2020

ce qui représente 34,2178% de la vie de l'auteur
mille soixante-quatorze semaines d'écriture

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
8
31
augmenté par Daniel Diégèse
Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu.
Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons,
Jeanne, femme de Chuza, intendant d'Hérode, Susanne, et plusieurs autres, qui l'assistaient de leurs biens.
Une grande foule s'étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole :
« Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent.
Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu'elle n'avait point d'humidité.
Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l'étouffèrent.
Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. » Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix : « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ! »
Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole.
Il répondit : « Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils ne comprennent point.
Voici ce que signifie cette parabole : La semence, c'est la parole de Dieu.
Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent ; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu'ils ne croient et soient sauvés.
Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu'ils entendent la parole, la reçoivent avec joie ; mais ils n'ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation.
Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité.
Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.
Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d'un vase, ou ne la met sous un lit ; mais il la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.
Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour.
Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez ; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir. »

Les disciples demandèrent à Jésus : « Comment saurons-nous si nous sommes le long du chemin, au milieu des épines ou dans la bonne terre ? »
Jésus répondit : « Regardez autour de vous et soyez attentifs. Alors, vous saurez si vous devez changer de lieu. Si vous vous agitez tout le jour et si vous accueillez la bonne nouvelle avec une joie éphémère et que celle-ci ne parvient pas à votre cœur mais seulement à votre intelligence, alors, c'est que la bonne parole est tombée le long du chemin.
Si vous accueillez la bonne parole et que vous vous en servez pour jugez les autres, que vous êtes satisfaits de vos rites et de vos prières et que vous cherchez le Salut pour vous-mêmes sans vous soucier des autres, alors, c'est que vous êtes au milieu d'un champ d'épines qui finira par vous étouffer.
Enfin, la parole attendrit votre cœur et le remplit d'amour pour la création entière, si elle vous nourrit à satiété si bien que vous la partagez avec tous ceux que vous croisez, alors, c'est que vous êtes dans la bonne terre et que la parole va croître en vous.
Mais ne vous désespérez pas, car vous pouvez changer de lieu et aller vers la bonne terre.
Ne perdez pas l'espoir car Dieu espère en vous.  »
Les disciples demandèrent encore à Jésus : « Pouvons-nous garder pour nous la bonne parole et la nourrir dans le secret de notre cœur, car les scribes et les sacrificateurs vont nous martyriser, nous battre et nous tuer.  »
Jésus répondit : « Certains seront appelés à parcourir le monde pour porter la bonne parole et la répandre sur tous les peuples. D'autres seront appelés à demeurer dans une chambre pour prier le Seigneur.
Mais, je vous le dis, ceux-ci et ceux-là seront également aimés dans le Royaume des Cieux.
S'agissant de la foi, ne cherchez pas le chemin, car le Seigneur le trouvera pour vous.
Et s'agissant de la prière, ne vous souciez pas de vous souvenir des textes, mais laissez les mots de Dieu venir à vos lèvres.
Soyez abandonnés à Dieu et ne résistez pas à son amour.
Faites selon ses commandements sans chercher davantage. »
Et les disciples écoutaient. Certains comprenaient. Certains encore faisaient semblant de comprendre. D'autres, habitués aux palabres, voulaient encore poser des questions à Jésus.
Mais Jésus, baissant la tête, s'assit dans la poussière et demeura silencieux.
Peu à peu la foule autour de lui fit de même et le silence emplit la cour où Jésus se tenait, s'étendant à la rue devant la maison et aux rues avoisinantes.
Alors, Jésus relavant la tête, leur dit : « Aimez le silence, car il est propice à l'écoute de la parole de Dieu. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010