Diégèse dimanche 28 juin 2020



ce travail est commencé depuis 7485 jours (3 x 5 x 499 jours)
et son auteur est en vie depuis 21938 jours (2 x 7 x 1567 jours)
2020

ce qui représente 34,1189% de la vie de l'auteur
trois mille cent trente-quatre semaines d'écriture

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Marc
15
89
augmenté par Gustav Diégèse
Le soir étant venu, comme c'était la préparation, c'est-à-dire, la veille du sabbat,
arriva Joseph d'Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus.
Pilate s'étonna qu'il fût mort si tôt ; fit venir le centenier et lui demanda s'il était mort depuis longtemps.
S'en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph.
Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l'enveloppa du linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc. Puis il roula une pierre à l'entrée du sépulcre.
Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait.

Il fallait plusieurs hommes pour rouler la pierre et Joseph était aidé en cela par Simon de Cyrène, qui avait porté la croix de Jésus sur ordre des soldats.
Il y avait aussi avec eux les fils de Simon, Alexandre et Rufus, qui faisaient partie des soixante-dix que Jésus avait envoyés annoncer la bonne parole et chasser les démons.
Alexandre dit à son père : « Pourquoi mon père rouler cette pierre devant le tombeau ? N'est-il pas écrit qu'il doit ressusciter d'entre les morts ? »
Simon répondit : « Le Fils de l'Homme doit ressuciter et aucune pierre roulée devant son tombeau ne pourrait empêcher cette résurrection. Mais, en tant, qu'homme, il est juste de lui rendre les honneurs que les vivants doivent aux morts. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010