Diégèse dimanche premier mars 2020



ce travail est commencé depuis 7366 jours (2 x 29 x 127 jours)
et son auteur est en vie depuis 21819 jours (3 x 7 x 1039 jours)
2020

ce qui représente 33,7596% de la vie de l'auteur
trois mille cent dix-sept semaines de vie

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Matthieu
15-3
61
augmenté par Mathieu Diégèse
Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon.
Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : « Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. »
Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s'approchèrent, et lui dirent avec instance : « Renvoie-la, car elle crie derrière nous. »
Il répondit : « Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. »
Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : «  Seigneur, secours-moi ! »
Il répondit : « Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. »
« Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. »
Alors Jésus lui dit : « Femme, ta foi est grande ; qu'il te soit fait comme tu veux. » Et, à l'heure même, sa fille fut guérie.
Jésus quitta ces lieux, et vint près de la mer de Galilée. Étant monté sur la montagne, il s'y assit.
Alors s'approcha de lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d'autres malades. On les mit à ses pieds, et il les guérit ;
en sorte que la foule était dans l'admiration de voir que les muets parlaient, que les estropiés étaient guéris, que les boiteux marchaient, que les aveugles voyaient ; et elle glorifiait le Dieu d'Israël.
Jésus, ayant appelé ses disciples, dit : « Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu'ils sont près de moi, et ils n'ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. »
Les disciples lui dirent : « Comment nous procurer dans ce lieu désert assez de pains pour rassasier une si grande foule ? »
Jésus leur demanda : « Combien avez-vous de pains ? »
« Sept, répondirent-ils, et quelques petits poissons. »
Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule.
Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient.
Ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, sans les femmes et les enfants.
Ensuite, il renvoya la foule, monta dans la barque, et se rendit dans la contrée de Magadan.

Le soir, les disciples lui demandèrent : « Seigneur, explique-nous, car nous ne comprenons pas. Tu dis à cette femme cananéenne que la prophétie n'est pas pour elle, puis tu guéris sa fille.
Penses-tu nous envoyer à Tyr et à Sidon pour prêcher le Dieu d'Israël ? »
Jésus répondit : « En vérité, je vous le dis, cette femme cananéenne avait plus de foi que beaucoup de fils d'Israël et c'est pourquoi il en a été fait selon sa volonté.
Je suis venu pour les brebis perdues de la maison d'Israël, mais je suis comme ce berger qui, cherchant une de ses brebis égarée dans les collines, trouve tout un troupeau.
Que doit-il faire alors ? Les laisser en proie à tous les dangers ou tenter de les sauver ?
Il les sauvera, bien sûr, et cherchera leur propriétaire.
Alors il trouvera qu'elles n'ont pas de propriétaire ;
ou bien qu'elles en ont plusieurs ;
ou alors que leur propriétaire les délaisse ;
et que c'est pour cela qu'elles se sont perdues et qu'elles errent désormais.
Alors il les gardera avec son troupeau.
Et quand on lui demandera quelles sont ces brebis nouvelles,
il répondra que ce sont ses brebis comme celles de son premier troupeau.
Car, je vous le dis, je ne suis pas venu prêcher le Dieu d'Israël,
mais je suis venu prêcher le Dieu vivant.
Celui-là est le propriétaire de toutes les brebis de la terre entière,
et il les aime également,
celles qu'il garde depuis le premier jour,
comme celles qu'il a trouvées dans la colline ce jour-ci.
Car, je vous le dis : les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers. »
Les disciples s'interrogeaient car personne avant lui n'avait jamais parlé comme cela et qu'ils craignaient pour sa vie, sachant que les pharisiens et les scribes voudraient assurément le faire mourir.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010