Diégèse mardi 10 mars 2020



ce travail est commencé depuis 7375 jours (53 x 59 jours)
et son auteur est en vie depuis 21828 jours (22 x 3 x 17 x 107 jours)
2020

ce qui représente 33,7869% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Matthieu
20
70
augmenté par Mathieu Diégèse
Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.
Il convint avec eux d'un denier par jour, et il les envoya à sa vigne.
Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire.
Il leur dit : « Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. »
Et ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même.
Étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui étaient sur la place, et il leur dit : « Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ? »
Ils lui répondirent : « C'est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il. »
Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant : « Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers. »
Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier.
Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage ; mais ils reçurent aussi chacun un denier.
En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison,
et dirent : « Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites à l'égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur. »
Il répondit à l'un d'eux : « Mon ami, je ne te fais pas tort ; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier ?
Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.
Ne m'est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux ? Ou vois-tu de mauvais œil que je sois bon ?
Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers. »

Les disciples interrogèrent alors Jésus :
« Veux-tu dire Seigneur que la justice de Dieu n'est pas celle des hommes et faut-il alors aussi comprendre que la justice des hommes n'est pas celle de Dieu ? »
Jésus répondit : « La justice des hommes est pour les hommes et faite par les hommes. Elles invente des règles et s'accommode des règles.
La justice de Dieu est d'une autre nature et d'une nature telle que vous ne la nommerez pas justice.
Vous avez entendu comment le maître répond aux ouvriers de la première heure !
Sur aucune place d'aucun village aucun homme n'appellerait cela justice et pourtant, c'est juste pour Dieu d'être bon.
Ainsi, quand vous voulez rendre la justice, soyez bon et rappelez-vous la parabole.
Ne rendez pas à l'ouvrier de la dernière heure une justice conçue pour l'ouvrier de la première heure.
Car la justice de Dieu est semblable à celle d'un homme riche qui rencontre un homme pauvre dans la rue qui mendie pour manger.
L'homme apitoyé lui donne de quoi manger et aussi de quoi acheter une maison, un champ et louer des ouvrier.
Mais l'homme est accompagné de ses enfants qui lui disent : Père, tu es trop généreux. Que nous restera-t-il encore ?
Et l'homme sans répondre continue de marcher et rencontre encore un mendiant à qui il donne de quoi manger, acheter une maison, un champ et louer des ouvriers.
Ses enfants lui disent : il ne nous restera donc plus rien ?
Et l'homme ne répond pas et rentre chez lui et ses enfants remarquent qu'il y a toujours autant d'argent dans la maison de leur père. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010