Diégèse samedi 14 mars 2020



ce travail est commencé depuis 7379 jours (47 x 157 jours)
et son auteur est en vie depuis 21832 jours (23 x 2729 jours)
2020

ce qui représente 33,7990% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Matthieu
21
74
augmenté par Mathieu Diégèse
Jésus se rendit dans le temple, et, pendant qu'il enseignait, les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple vinrent lui dire : « Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t'a donné cette autorité ? »
Jésus leur répondit : « Je vous adresserai aussi une question ; et, si vous m'y répondez, je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses. Le baptême de Jean, d'où venait-il ? du ciel, ou des hommes ? »
Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux : « Si nous répondons : "du ciel", il nous dira : Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?
Et si nous répondons : "des hommes", nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. »
Alors ils répondirent à Jésus : « Nous ne savons. »
Et il leur dit à son tour : « Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.
Que vous en semble ? Un homme avait deux fils ; et, s'adressant au premier, il dit : Mon enfant, va travailler aujourd'hui dans ma vigne.
Il répondit : "Je ne veux pas". Ensuite, il se repentit, et il alla.
S'adressant à l'autre, il dit la même chose. Et ce fils répondit : "Je veux bien, seigneur". Et il n'alla pas.
Lequel des deux a fait la volonté du père ? »
Ils répondirent : « Le premier. » Et Jésus leur dit : « Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu.
Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n'avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui ; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui. »

« C'est encore celui-ci qui barre l'entrée du temple à celui-là au motif qu'il n'a pas rempli toutes ses obligations rituelles.
Le réprouvé s'assoit alors à la porte du temple et attend tout le jour en faisant l'aumône aux pauvres.
Et il reste encore la nuit à la porte du temple et partage son manteau.
Le premier, qui est fort riche, satisfait de lui-même, sort du temple sans prêter attention aux pauvres qui affluent.
Dans sa demeure, il prend bien soin d'accomplir tous les rituels et s'endort.
Dans la nuit, il est pris de malaise et appelle au secours.
Il se dirige vers le temple pour multiplier les offrandes.
Mais il ne peut entrer et demeure à la porte.
Et les pauvres partagent leurs haillons avec lui.
De tous ceux-là, ajouta Jésus, lesquels pensez-vous seront sauvés à la fin des temps ? »
Les scribes écoutaient les enseignements de Jésus et cherchaient un moyen de le faire mourir.
Mais, ils se disaient aussi que la mort de Jean n'avait pas éteint la ferveur populaire
et que la mise à mort de Jésus pourrait allumer un incendie qui ne s'éteindrait pas aisément.
Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit :
« Vous craignez la colère des hommes, mais, ce n'est pas leur colère que vous devez craindre, mais leur foi.
Car, l'incendie que provoquera ma mise à mort ne s'éteindra pas de mémoire d'homme ;
car ce sera l'incendie de l'amour du Créateur pour sa créature.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010