Diégèse mardi 17 mars 2020



ce travail est commencé depuis 7382 jours (2 x 3691 jours)
et son auteur est en vie depuis 21835 jours (5 x 11 x 397 jours)
2020

ce qui représente 33,8081% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Matthieu
22-2
77
augmenté par Mathieu Diégèse
Alors les pharisiens allèrent se consulter sur les moyens de surprendre Jésus par ses propres paroles.
Ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, qui dirent : « Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité, sans t'inquiéter de personne, car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes.
Dis-nous donc ce qu'il t'en semble : est-il permis, ou non, de payer le tribut à César ? »
Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit : « Pourquoi me tentez-vous, hypocrites ?
Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. » Et ils lui présentèrent un denier.
Il leur demanda : « De qui sont cette effigie et cette inscription ? »
«  De César », lui répondirent-ils. Alors il leur dit : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »
Étonnés de ce qu'ils entendaient, ils le quittèrent, et s'en allèrent.
Le même jour, les sadducéens, qui disent qu'il n'y a point de résurrection, vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question :
« Maître, Moïse a dit : si quelqu'un meurt sans enfants, son frère épousera sa veuve, et suscitera une postérité à son frère.
Or, il y avait parmi nous sept frères. Le premier se maria, et mourut ; et, comme il n'avait pas d'enfants, il laissa sa femme à son frère.
Il en fut de même du second, puis du troisième, jusqu'au septième.
Après eux tous, la femme mourut aussi.
À la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme ? Car tous l'ont eue. »
Jésus leur répondit : « Vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu.
Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel.
Pour ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit :
Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob ? Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants. »
La foule, qui écoutait, fut frappée de l'enseignement de Jésus.

Plus tard, les disciples demandèrent  : «  Seigneur, pourquoi ont-ils voulu te tenter  ?  »
Jésus répondit  : « Toujours les pharisiens et les scribes confondent la connaissance et la sagesse.
Toujours, ils confondent la foi et l'habileté ;
comme ils confondent l'intelligence et le cœur. »
Ils pensent qu'ils ne sont pas païens, mais ils se comportent comme des païens.
Pensent-ils que je suis un guerrier à qui l'on présente des énigmes comme age de la vie sauve ?
Ils pensent utiliser la ruse quand ils n'utilisent que leur méchanceté. »
Les disciples reprirent  : « Et pourquoi les sadducéens imaginent-ils une femme qui aura eu pour mari sept frères ? En quoi leur question vaut-elle plus si elle épouse successivement sept frères ou deux ou quatre  ?  »
Jésus répondit  : « c'est encore une ruse grossière. Ils pensent que la résurrection des morts serait plus scandaleuse si la femme, le jour venu, avait sept frères comme maris.
Ils pensent que le chiffre sept, qui est un chiffre saint pour les Écritures, va tromper ceux qui les écoutent et les faire crier au scandale.
Mais ce sont eux qui amènent le scandale ;
ce sont eux qui en porteront les conséquences.
Comment conçoivent-ils le royaume des Cieux ?
Comme une de ses maisons de joie à la sortie de Jérusalem qui accueille les filles et les soldats romains ? Pensent-ils vraiment que dans le royaume des Cieux, les prostituées se prostituent et que l'on offre des vierges à ceux qui reçoivent le salut ?
En vérité, je vous le dis, voici le scandale, pour maintenant et pour les siècles des siècles. »
Alors, les disciples se dirent que jamais les pharisiens, ni les sadducéens ne laisseraient Jésus continuer de prêcher ;
Car, ils savaient que leur pouvoir se tenait dans leurs promesses pour l'au-delà et dans la crédulité des hommes plus que dans leur foi.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010