Diégèse dimanche 22 mars 2020



ce travail est commencé depuis 7387 jours (83 x 89 jours)
et son auteur est en vie depuis 21840 jours (24 x 3 x 5 x 7 x 13 jours)
2020

ce qui représente 33,8233% de la vie de l'auteur
trois mille cent dix-neuf semaines de vie
hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Matthieu
25
82
augmenté par Mathieu Diégèse
Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire.
Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs ;
et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : « Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ;
j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. »
Les justes lui répondront : « Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ?
Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli ; ou nu, et t'avons-nous vêtu ?
Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? »
Et le roi leur répondra : « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. »
Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : «  Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ;
j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité. »
Ils répondront aussi : « Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté ? »
Et il leur répondra : « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. »
Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Les disciples demandèrent encore : « Faudra-t-il, Seigneur, que nous choisissions parmi les pauvres, les plus pauvres, parmi les affamés, les plus affamés et parmi les assoiffés, les plus assoiffés ?
Faudra-t-il, Seigneur que nous choisissions parmi les malades ceux qui sont le plus malades pour leur prodiguer des soins ?
Et avec ceux qui n'ont pas de vêtements, faudra-t-il que nous partagions avec eux nos guenilles ? »
Jésus leur répondit : « Ne choisissez pas parmi les pauvres, car tous les hommes sont pauvres.
De même, ne choisissez pas parmi les affamés et les assoiffés, car tous sont affamés et assoiffés.
Et ne choisissez pas parmi les malades, car tous sont malades.
En vérité, je vous le dis, tous les hommes ont besoin de votre secours.
Et si vous commencez à trier parmi ceux-là, où s'arrêtera votre tri ?
Lorsque vous cessez de considérer tout homme comme tout homme, vous êtes dans la faute et dans le péché.
Que chaque homme soit pour vous égal à chaque homme.
Que chaque femme soit pour vous égale à chaque femme.
Et que chaque homme soit égal à chaque femme.
Car, la parole que je vous envoie annoncer ne fait pas de différences entre les hommes et entre les femmes.
Elle est pour chacun d'entre vous et pour chacun d'entre eux, sans distinction. »
Les disciples s'interrogeaient pourtant et demandèrent à Jésus : « Seigneur, entre deux pauvres, si l'un croit en Dieu et si l'autre n'y croit pas, ne faut-il pas donner d'abord à celui qui croit ? »
Jésus répondit : « Hommes de peu de foi ! N'avez-vous pas entendu ce que je vous ai dit ? Entre celui qui croit et celui qui ne croit pas, faudra-t-il que dans votre amour et votre compassion vous fassiez une différence ?
Et qui vous aurait donné le droit de distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais dans la Création du Seigneur votre Père ?
C'est pourquoi je vous le dis, ne faites pas de différence entre le croyant et le païen, car, c'est d'abord le païen qui a besoin de pain et d'amour. »
Et les disciples se demandaient comment ils pourraient faire selon la volonté du Seigneur, sachant que la foule des croyants voudrait passer avant la foule de ceux qui ne croient pas.
Jésus lut dans leurs pensées et dit : « Qui a besoin d'eau ? Celui qui a soif ? Qui a besoin de l'eau vive de la parole ? Celui qui l'a entendue ou celui qui l'ignore ? »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010