Diégèse mardi 24 mars 2020



ce travail est commencé depuis 7389 jours (32 x 821 jours)
et son auteur est en vie depuis 21842 jours (2 x 67 x 163 jours)
2020

ce qui représente 33,8293% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Matthieu
26
84
augmenté par Mathieu Diégèse
Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples :
«   Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l'homme sera livré pour être crucifié. »
Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain sacrificateur, appelé Caïphe ;
et ils délibérèrent sur les moyens d'arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir.
Mais ils dirent : « Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu'il n'y ait pas de tumulte parmi le peuple. »
Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux,
une femme s'approcha de lui, tenant un vase d'albâtre, qui renfermait un parfum de grand prix ; et, pendant qu'il était à table, elle répandit le parfum sur sa tête.
Les disciples, voyant cela, s'indignèrent, et dirent : « À quoi bon cette perte ?
On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres. »
Jésus, s'en étant aperçu, leur dit : « Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme ? Elle a fait une bonne action à mon égard ;
car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m'avez pas toujours.
En répandant ce parfum sur mon corps, elle l'a fait pour ma sépulture.
Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu'elle a fait. »
Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs,
et dit : « Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ? » Et ils lui payèrent trente pièces d'argent.
Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.
Le premier jour des pains sans levain, les disciples s'adressèrent à Jésus, pour lui dire : « Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque ? »
Il répondit : « Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz : Le maître dit : Mon temps est proche ; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. »
Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque.
Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze.
Pendant qu'ils mangeaient, il dit : « Je vous le dis en vérité, l'un de vous me livrera. »
Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire : « Est-ce moi, Seigneur ? »
Il répondit : « Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c'est celui qui me livrera.
Le Fils de l'homme s'en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu'il ne fût pas né. »
Judas, qui le livrait, prit la parole et dit : « Est-ce moi, Rabbi ? Jésus lui répondit : « Tu l'as dit. »
Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : « Prenez, mangez, ceci est mon corps. »
Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : « Buvez-en tous ;
car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.
Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu'au jour où j'en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père. »
Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers.
Alors Jésus leur dit : « Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées.
Mais, après que je serai ressuscité, je vous précèderai en Galilée. »

Dès lors les disciples savaient qui livrerait Jésus.
Judas finit le repas avec eux la tête baissée sans prononcer un seul mot.
Et les disciples ne lui adressèrent pas la parole.
Ils le connaissaient depuis toujours et ne le prenaient pas pour le pire des hommes.
Souvent, ils l'avaient vu consoler les veuves et les orphelins.
Par le nom de Jésus, il avait guéri les malades.
N'était-ce pas lui qui, avec les autres, avait porté les corbeilles de pain à la foule affamée.
Dans la barque, il n'avait pas eu peur quand Jésus s'était approché en marchant sur les eaux.
En tout point, Judas avait obéi aux commandements.
Ses sandales étaient recouvertes de la même poussière des mêmes chemins que les sandales des autres disciples et des sandales de Jésus.
Rien ne distinguait Judas des onze autres disciples.
Sa trahison ne se lisait pas sur son visage, ni dans son attitude.
Sur le Mont des oliviers, Judas s'approcha de Jésus et lui dit : « Seigneur, tu sais que je t'ai livré et tu ne t'enfuis pas.
Tu sais que je t'ai livré et tu ne me mets pas à mort.
Seigneur, pardonne-moi. »
Jésus regarda Judas et lui dit : « Tu as la plus mauvaise part et pour les siècles des siècles, tu seras maudit.
Et Adam, de sa faute originelle, n'aura pas souffert comme toi.
Et Caïn, même, qui tua son propre frère, ne sera point maudit comme tu seras maudit.
Je pourrais m'enfuir et je pourrais t'envoyer une cohorte d'anges qui t'enlèverait et te jetterait aux enfers.
Mais il faut que la prophétie s'accomplisse et que le Fils de l'homme meure et ressuscite le troisième jour.
Va, je ne peux rien pour toi.
De tous les hommes sur cette terre, maintenant et pour l'éternité, tu es le seul pour qui je ne puis rien et tu ne seras pas sauvé.
Même ceux qui partageront mon supplice, et ceux qui en mon nom seront suppliciés auront la part plus belle que celle que tu auras.
Judas, je te le dis, je te regarde avec compassion.
Mais tu n'auras point le pardon.
Car, parmi tous les hommes, pour les siècles des siècles, le Seigneur a voulu qu'un seul ne puisse être sauvé.
Comme Abraham demanda au Seigneur d'épargner Sodome s'il se trouvait dix justes dans la ville, demanderais-je au Seigneur de t'épargner maintenant et pour toujours ?
Judas, tu es pour moi et pour tes frères une occasion de chute et tu seras pour les siècles des siècles une occasion de chute, car tu es celui qui fera que toujours, en sainteté, il manquera un homme et tu seras celui-là.
Je suis venu annoncer une nouvelle Alliance avec le Seigneur offerte à tous les hommes.
Mais il en manquera un, qui demeurera en dehors de l'Alliance et tu es celui-là.
Va, Judas, je ne peux rien pour toi que je n'ai déjà fait.
Aucune prière ne peut détourner tes pas.
Va vers ton destin, Judas, et sache que dans ton péché tu es une pierre d'angle du Salut des hommes. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010