Diégèse dimanche 8 novembre 2020



ce travail est commencé depuis 7618 jours (2 x 13 x 293 jours)
et son auteur est en vie depuis 22071 jours (3 x 7 x 1051 jours)
2020

ce qui représente 34,5159% de la vie de l'auteur
trois mille cent cinquante-trois semaines de vie

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
40
augmenté par Noëmie Diégèse
Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui.
Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ;
vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. »
Ils lui répondirent : « Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne ; comment dis-tu : Vous deviendrez libres ? »
« En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.
Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours.
Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.
Je sais que vous êtes la postérité d'Abraham ; mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne pénètre pas en vous.
Je dis ce que j'ai vu chez mon Père ; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père. »
Ils lui répondirent : « Notre père, c'est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres d'Abraham.
Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait.
Vous faites les œuvres de votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ; nous avons un seul Père, Dieu. »
Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens ; je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé.
Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole.
Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.
Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.
Qui de vous me convaincra de péché ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas ?
Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu ; vous n'écoutez pas, parce que vous n'êtes pas de Dieu. »

Ils dirent encore à Jésus : « Tu dis que nous ne sommes pas de Dieu, et pourtant, nous sommes les fils d'Abraham et nos pères nous ont appris que les fils d'Abraham étaient les fils de Dieu. »
Jésus leur dit : « Si vous avez appris cela, vous savez aussi qu'Abraham avait deux fils. Vous dites que vous êtes les fils d'Abraham parce que vous descendez d'Isaac, mais, les fils d'Ismaël aussi sont les fils d'Abraham.
Croyez-vous que dans son amour pour la création, le Seigneur distingue les fils légitimes des fils illégitimes ?
Je vous le dis : il y a des fils illégitimes qui sont plus légitimes que les fils légitimes et qui viennent de Dieu quand des fils légitimes viennent de leur père. »
Ils répondirent encore : « Comment peux-tu dire cela  ? Ne connais-tu point le caractère sacré des liens du mariage ? Est-ce que tu promeus l'adultère ? »
Jésus répondit : « Je ne méconnais point les liens du mariage et je professe que les liens du mariage sont sacrés.
Mais, je vous le dis : tous les enfants se valent et ne sont pas comptables des actes de leurs parents. Si vous allez dans une autre ville et si vous regardez les enfants jouer sur la place, saurez-vous distinguer les enfants légitimes des enfants illégitimes ?
Et croyez-vous que le Seigneur va distinguer ceux-ci de ceux-là ?
En vérité, je vous le dis, l'amour du Seigneur pour sa création est plus grand que le mariage et plus sacré encore que les liens du mariage. Et le Seigneur aime également les enfants légitimes et les enfants illégitimes. »
Alors ils répliquèrent : « Tu bafoues la loi et tu blasphèmes. »
Mais Jésus répondit : « Vous êtes ceux qui bafouez la loi et qui blasphémez, car vous vous arrêtez à la lettre de la loi sans chercher le sens de la loi. Or, Dieu n'a pas donné la lettre de la loi à Moïse, mais il lui a donné le sens de la loi.
Ainsi, tous ceux qui se réclament de la lettre de la loi plutôt que du sens de la loi ne sont pas agréés par Dieu. Ni vous, ni ceux qui viendront après vous et vous ne serez pas sauvés, non plus que ceux qui viendront après vous. »
Alors, ils le quittèrent en grommelant et en maugréant, le maudissant ainsi que maudissant ses aïeux. Jésus qui savait ce qu'ils disaient leur dit enfin : « Si vous me maudissez et si vous maudissez mes aïeux, vous vous maudissez vous-mêmes, car nous avons les mêmes aïeux et nous adorons le même Dieu.
Ainsi, laissez vos malédictions pour écouter la parole et pour croire, et vous serez sauvés. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010