Diégèse lundi 16 novembre 2020



ce travail est commencé depuis 7626 jours (2 x 3 x 31 x 41 jours)
et son auteur est en vie depuis 22079 jours (22079 = nombre premier)
2020

ce qui représente 34,5396% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
48
augmenté par Noëmie Diégèse
Jésus leur dit : « Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père : pour laquelle me lapidez-vous ? »
Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. »
Jésus leur répondit : « N'est-il pas écrit dans votre loi :
J'ai dit : Vous êtes des dieux ?
Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie,
celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu.
Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas.
Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père. »
Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir, mais il s'échappa de leurs mains.
Jésus s'en alla de nouveau au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d'abord baptisé. Et il y demeura.
Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient : « Jean n'a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai. »
Et, dans ce lieu-là, plusieurs crurent en lui.

Alors qu'il était au-delà du Jourdain, un enfant qui avait à peine sept années de vie, s'approcha de Jésus pour lui parler. Les disciples tentèrent de l'en empêcher mais Jésus les rabroua en leur dont l'ordre de laisser l'enfant l'interroger comme il le souhaiterait.
L'enfant demanda à Jésus : « Mon père dit que les prêtres et les sacrificateurs ont voulu te lapider à Jérusalem comme un criminel, mais il n'a pas voulu me dire pour quelle raison ils ont voulu faire cela. »
Jésus lui demanda : « Viens-tu de toi-même pour me poser cette question ou bien est-ce ton père qui t'a envoyé ? »
L'enfant répondit qu'il était venu de lui-même, mais que son père l'avait laissé venir, car il ne craignait rien.
Alors Jésus lui dit : « Moi, c'est mon père qui m'a envoyé, mais il m'a envoyé sachant qu'ils voudraient me faire mourir par lapidation ou par un autre supplice. Et mon père m'a envoyé pour le salut des hommes pour les siècles des siècles et pour le salut du monde. »
L'enfant lui dit alors qu'il ne voyait en cela aucune raison pour qu'on le lapidât.
Alors Jésus lui dit : « Retiens qu'aucune raison n'est valable pour qu'un homme tue un autre homme et retiens que le blasphème n'existe que dans le cœur des méchants. Car le Seigneur est tout puissant et ne craint aucunement les hommes, ni en actes, ni en paroles. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010