Diégèse dimanche 22 novembre 2020



ce travail est commencé depuis 7632 jours (24 x 32 x 53 jours)
et son auteur est en vie depuis 22085 jours (5 x 7 x 631 jours)
2020

ce qui représente 34,5574% de la vie de l'auteur
trois mille cent cinquante-cinq semaines de vie

hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
54
augmenté par Noëmie Diégèse
Plusieurs des Juifs qui étaient venus vers Marie, et qui virent ce que fit Jésus, crurent en lui.
Mais quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les pharisiens, et leur dirent ce que Jésus avait fait.
Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens assemblèrent le sanhédrin, et dirent : «  Que ferons-nous ? Car cet homme fait beaucoup de miracles.
Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire et notre ville et notre nation. »
L'un d'eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : « Vous n'y entendez rien ;
vous ne réfléchissez pas qu'il est dans votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. »
Or, il ne dit pas cela de lui-même ; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.
Et ce n'était pas pour la nation seulement ; c'était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés.
Dès ce jour, ils résolurent de le faire mourir.
C'est pourquoi Jésus ne se montra plus ouvertement parmi les Juifs ; mais il se retira dans la contrée voisine du désert, dans une ville appelée Éphraïm ; et là il demeurait avec ses disciples.
La Pâque des Juifs était proche. Et beaucoup de gens du pays montèrent à Jérusalem avant la Pâque, pour se purifier.
Ils cherchaient Jésus, et ils se disaient les uns aux autres dans le temple : « Que vous en semble ? Ne viendra-t-il pas à la fête ? »
Or, les principaux sacrificateurs et les pharisiens avaient donné l'ordre que, si quelqu'un savait où il était, il le déclarât, afin qu'on se saisît de lui.

Éphraïm, tu es bénie entre toutes les villes et tu seras bénie pour les siècles des siècles.
Jésus ne délivrait à Éphraïm aucun enseignement, mais demeurait en prière tout le jour et longtemps dans la soirée.
Il prenait chaque repas avec ses disciples et les interrogeaient pour s'assurer qu'ils avaient bien reçu la parole et les commandements.
Un jour Jésus leur demanda : « Selon vous, celui qui n'accomplit pas les sacrifices peut-il être sauvé ? »
Un des disciples répondit : « Tu nous as appris que le Salut ne venait pas par le rite et que le rite n'apportait pas le Salut. »
Jésus répondit : « Je vous ai enseigné que le rite ne garantit pas le Salut. Ainsi, seront sauvés aussi certains qui n'accomplissent pas le rite et ne seront pas sauvés d'autres qui accomplissent scrupuleusement le rite.
Mais, je vous le dis, le rite ne nuit pas au Salut et il ne sera pas reproché d'avoir accompli le rite. »
Un autre des disciples lui demanda : « Si un croyant est empêché d'accomplir le rite parce qu'il est malade, faut-il le porter jusqu'au temple pour qu'il s'acquitte de ses obligations rituelles ? »
Jésus répondit encore : « Si l'un d'entre vous est malade, réunissez-vous pour prier pour son salut et votre prière sera plus forte que tous les rites. »
Les disciples se disaient entre eux qu'ils n'auraient jamais assez de sagesse pour transmettre la parole et les commandements.
Jésus connaissant en lui-même ce qui les tourmentait leur dit : « Vous craignez que je vous laisse seuls et de ne pouvoir accompagner le peuple dans la recherche de Dieu ? C'est que vous jugez de ce que vous ferez demain comme si demain était aujourd'hui. Demain est demain et aujourd'hui est aujourd'hui. N'avez-vous jamais vu quelqu'un pouvant à peine marcher courir face à un danger qui le menace ?
En vérité, je vous le dis, le Seigneur est capable de prodiges que vous ne pouvez imaginer. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010