Diégèse mardi 6 octobre 2020



ce travail est commencé depuis 7585 jours (5 x 37 x 41 jours)
et son auteur est en vie depuis 22038 jours (2 x 3 x 2673 jours)
2020

ce qui représente 34,4178% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
7
augmenté par Noëmie Diégèse
Après cela, il descendit à Capernaüm, avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y demeurèrent que peu de jours.
La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem.
Il trouva dans le temple les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis.
Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables ;
et il dit aux vendeurs de pigeons : « Otez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »
Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit : « Le zèle de ta maison me dévore. »
Les Juifs, prenant la parole, lui dirent : « Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte ? »
Jésus leur répondit : « Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. »
Les Juifs dirent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! »
Mais il parlait du temple de son corps.
C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela, et ils crurent à l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite.
Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en son nom, voyant les miracles qu'il faisait.
Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu'il les connaissait tous,
et parce qu'il n'avait pas besoin qu'on lui rendît témoignage d'aucun homme ; car il savait lui-même ce qui était dans l'homme.

Et il savait que les hommes aiment à faire commerce et qu'ils font commerce aussi de ce qui est sacré.
Ils confondent la maison de Dieu avec un champ de foire.
Mais si la maison de Dieu est un champ de foire, que vient y faire le prophète sinon des tours de magie pour amuser les foules et pour leur vendre encore des amusements ?
Ainsi, quand les sacrificateurs lui demandent des miracles et lui font la promesse de croire en lui, il s'agit d'un double mensonge devant Dieu et devant les hommes.
Car, aucun miracle ne précède la conversion, mais c'est la conversion qui précède le miracle.
Ne demandez pas de miracle pour croire, mais, bien au contraire, croyez et vous recevrez grâces et miracles en abondance.
Et ne faites pas assaut de prières, de génuflexions et de lamentations ;
et ne faites pas assaut d'offrandes et de sacrifices, car tout cela n'est que résurgence de pratiques païennes.
La conversion est d'abord la conversion du cœur pour que l'Esprit saint puisse y pénétrer et faire son ouvrage.
Et ne comparez pas votre foi avec celle de votre voisin comme s'il s'agissait de comparer la taille d'un bœuf ou le nombre de brebis au sein du troupeau.
La foi est incomparable et ne se compare donc à rien.
Car, Dieu agrée toute conversion, même de la dernière heure et elle lui est aussi chère que les conversions précoces.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010