Diégèse lundi 12 octobre 2020



ce travail est commencé depuis 7591 jours (7591 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 22044 jours (22 x 3 x 11 x 67 jours)
2020

ce qui représente 34,4357% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
13
augmenté par Noëmie Diégèse
Là-dessus arrivèrent ses disciples, qui furent étonnés de ce qu'il parlait avec une femme. Toutefois aucun ne dit : « Que demandes-tu ? » ou : « De quoi parles-tu avec elle ? »
Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s'en alla dans la ville, et dit aux gens :
« Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait ; ne serait-ce point le Christ ? »
Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers lui.
Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant : « Rabbi, mange. »
Mais il leur dit : « J'ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. »
Les disciples se disaient donc les uns aux autres : « Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger ? »
Jésus leur dit : « Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son œuvre.
Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.
Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble.
Car en ceci ce qu'on dit est vrai : Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne.
Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé ; d'autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail. »

Un des disciples, celui que Jésus aimait, dit alors : « La femme avec qui tu parlais est partie annoncer la bonne nouvelle et elle croit. Pourquoi croit-elle alors que tant d'autres ne croient pas malgré les miracles que tu fais pour eux ? »
Jésus répondit : « Tu te trompes et je ne fais pour eux aucun miracle. Je suis celui par qui le miracle arrive et il n'arrive jamais sans la foi.
Quand l'un vient vers moi pour me dire que son fils est malade et que son fils guérit, qui a guéri son fils, est-ce son père ou est-ce moi ?
Considérez la Samaritaine. Cette femme pécheresse n'a pas craint qu'un homme seul près du puits lui adresse la parole et n'a pas craint non plus de lui répondre.
D'autres femmes de la ville se seraient enfui en apercevant au loin un homme près du puits. D'autres encore n'auraient pas répondu à son adresse et n'auraient pas donné d'eau à un étranger. D'autres enfin auraient appelé leur mari et leurs frères pour chasser un juif qui osait s'approcher du puits de Jacob.
Elle, n'a rien fait de tout cela. Elle s'est approchée sans crainte et a parlé sans crainte.
Et sans aucune crainte elle a avoué ses péchés.
Pensez-vous que le Seigneur qui vous a créés veut maintenir sa création dans la peur.
Et pensez-vous qu'il arrive quelque chose de bon par la crainte ?
Craignez le péché et aimez Dieu et vous connaîtrez la vie éternelle. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010