Diégèse vendredi 23 octobre 2020



ce travail est commencé depuis 7602 jours (2 x 3 x 7 x 181 jours)
et son auteur est en vie depuis 22055 jours (5 x 11 x 401 jours)
2020

ce qui représente 34,4684% de la vie de l'auteur
mille quatre-vingt-six semaines d'écriture
hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Jean
24
augmenté par Noëmie Diégèse
Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer.
Étant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints.
Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée.
Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la barque. Et ils eurent peur.
Mais Jésus leur dit : « C'est moi ; n'ayez pas peur ! »
Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient.

Surpris d'être arrivés à bon port malgré le grand vent et l'agitation de la mer, ils demandèrent à Jésus ce qui s'était passé et s'il les avait endormis pour qu'ils cessent d'avoir peur.
Jésus leur dit : « Ne cesserez-vous jamais d'avoir peur au point de ne pas savoir choisir entre vos peurs ?
Vous étiez dans la barque et vous ramiez sans relâche mais le vent vous était contraire et vous aviez peur que la barque ne chavire ainsi que de périr.
Vous étiez encore dans la barque et vous m'avez vu venir à vous et vous avez eu peur que je sois un esprit. Mais vous me connaissez pourtant.
Et vous êtes désormais arrivés à bon port et vous avez peur encore de ne pas savoir comment la barque a rejoint le port.
Pensez-vous que les œuvres de Dieu obéissent aux chemins des hommes ? »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010