Diégèse jeudi 10 septembre 2020



ce travail est commencé depuis 7559 jours (7559 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 22012 jours (22 x 5503 jours)
2020

ce qui représente 34,3404% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
72
augmenté par Daniel Diégèse
Quelques-uns des sadducéens, qui disent qu'il n'y a point de résurrection, s'approchèrent, et posèrent à Jésus cette question :
« Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : si le frère de quelqu'un meurt, ayant une femme sans avoir d'enfants, son frère épousera la femme, et suscitera une postérité à son frère.
Or, il y avait sept frères. Le premier se maria, et mourut sans enfants.
Le second et le troisième épousèrent la veuve ;
il en fut de même des sept, qui moururent sans laisser d'enfants.
Enfin, la femme mourut aussi.
À la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle donc la femme ? Car les sept l'ont eue pour femme. »
Jésus leur répondit : « Les enfants de ce siècle prennent des femmes et des maris ;
mais ceux qui seront trouvés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes ni maris.
Car ils ne pourront plus mourir, parce qu'ils seront semblables aux anges, et qu'ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection.
Que les morts ressuscitent, c'est ce que Moïse a fait connaître quand, à propos du buisson, il appelle le Seigneur le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob.
Or, Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants ; car pour lui tous sont vivants. »
Quelques-uns des scribes, prenant la parole, dirent : « Maître, tu as bien parlé. »
Et ils n'osaient plus lui faire aucune question.
Jésus leur dit : « Comment dit-on que le Christ est fils de David ?
David lui-même dit dans le livre des Psaumes :
Le Seigneur a dit à mon Seigneur :
Assieds-toi à ma droite,
jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.
David donc l'appelle Seigneur ; comment est-il son fils ? »
Tandis que tout le peuple l'écoutait, il dit à ses disciples :
« Gardez-vous des scribes, qui aiment à se promener en robes longues, et à être salués dans les places publiques ; qui recherchent les premiers sièges dans les synagogues, et les premières places dans les festins ;
qui dévorent les maisons des veuves, et qui font pour l'apparence de longues prières. Ils seront jugés plus sévèrement. »

Le soir, Jésus dit à ses disciples : « Ne soyez pas comme les scribes, les sacrificateurs et les sadducéens qui posent de fausses questions, mais qui évitent la vérité et ne peuvent donc qu'annoncer le mensonge.
Vous pouvez aussi imaginer d'autres questions sans réponse : imaginez deux frères. L'aîné meurt après sa dixième année et le second meurt dans sa centième année. Lors de la résurrection qui sera l'aîné ?
Mais encore : un père meurt dans son jeune âge alors que son fils atteint un grand âge. Lors de la résurrection, qui sera le plus âgé ?
Vous vous posez ces questions, car vous imaginez les morts comme des vivants et les vivants comme des morts. Pensez-vous que dans chaque village, les morts reviendront jusqu'à ce que la place ne puissent les contenir et qu'il y aura tant et tant de générations que les plus jeunes ne reconnaîtront pas les plus anciens ?
Êtes-vous des enfants pour que vous vous imaginiez ainsi la résurrection et l'avènement du Royaume de Dieu ?
En vérité, je vous le dis : la vie éternelle n'a rien à voir avec les morts et les ressuscités ne seront pas des morts vivants.
La résurrection des morts lors de l'avènement du Royaume n'est pas de même nature que la résurrection de ceux que j'ai appelés à revenir dans ce monde. Car, ceux qui seront jugés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts n'auront plus rien à voir avec la mort. Ils n'auront plus rien à voir avec ce siècle et baigneront pour l'éternité dans l'amour du Seigneur. »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010