Diégèse samedi 19 septembre 2020



ce travail est commencé depuis 7567 jours (24 x 11 x 43 jours)
et son auteur est en vie depuis 22021 jours (192 x 61 jours)
2020

ce qui représente 34,3672% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
23
81
augmenté par Daniel Diégèse
Ils se levèrent tous, et ils conduisirent Jésus devant Pilate.
Ils se mirent à l'accuser, disant : « Nous avons trouvé cet homme excitant notre nation à la révolte, empêchant de payer le tribut à César, et se disant lui-même Christ, roi. »
Pilate l'interrogea, en ces termes : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui répondit : « Tu le dis. »
Pilate dit aux principaux sacrificateurs et à la foule : « Je ne trouve rien de coupable en cet homme. »
Mais ils insistèrent, et dirent : « Il soulève le peuple, en enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu'ici. »
Quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen ;
et, ayant appris qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode, qui se trouvait aussi à Jérusalem en ces jours-là.
Lorsque Hérode vit Jésus, il en eut une grande joie ; car depuis longtemps, il désirait le voir, à cause de ce qu'il avait entendu dire de lui, et il espérait qu'il le verrait faire quelque miracle.
Il lui adressa beaucoup de questions ; mais Jésus ne lui répondit rien.
Les principaux sacrificateurs et les scribes étaient là, et l'accusaient avec violence.
Hérode, avec ses gardes, le traita avec mépris ; et, après s'être moqué de lui et l'avoir revêtu d'un habit éclatant, il le renvoya à Pilate.
Ce jour même, Pilate et Hérode devinrent amis, d'ennemis qu'ils étaient auparavant.

Hérode envoya un de ses serviteurs avec un message pour Pilate, qui disait : « le Galiléen que tu m'as envoyé est un imposteur, comme il y en a beaucoup en Galilée. Je lui ai apporté un malade qui boitait depuis plusieurs années et je lui ai demandé de le guérir devant moi. Mais, il en a été incapable.
Alors, je lui ai fait amener tous les malades que mes serviteurs ont pu trouver autour du Temple et dans le Temple, mais, il n'a guéri aucun d'entre eux. Fais de lui ce qu'il te plaira, car il n'a pas fait de tort à César et je ne vois rien en lui qu'il faudrait punir. »
Pilate était très contrarié de voir revenir Jésus avec la garde qu'il avait dépêchée près d'Hérode, car il espérait bien s'en être à jamais débarrassé. Il demanda à Jésus : « Pourquoi, si tu es Christ, roi, n'as-tu pas montré tes pouvoir à Hérode et guéri le malade qu'il te présentait ? »
Jésus répondit : « Si je suis Christ, comment obéirais-je ? Et si je ne suis pas Christ, comment guérirais-je les malades ?
Pourquoi demander l'œuvre de Dieu dans la justice des hommes ?
Ne disposes-tu pas de toutes les lois qui te permettent de juger  ?
Réponds à cette foule qui te demande de me juger et ne me demande pas de t'aider en cela, car, de même que je n'y ai pas aidé Hérode, je ne pourrai t'aider, car la justice de Dieu n'obéit pas à la justice des hommes. »
La femme de Pilate, qui était allée plusieurs fois écouter Jésus prêcher dans le Temple, écoutait ses paroles et priait en son cœur que son mari ne le mît pas à mort.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010