Diégèse lundi 21 septembre 2020



ce travail est commencé depuis 7570 jours (2 x 5 x 757 jours)
et son auteur est en vie depuis 22023 jours (32 x 2247 jours)
2020

ce qui représente 34,3732% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain


Table des évangiles augmentés
L'évangile selon Saint Luc
83
augmenté par Daniel Diégèse
Jésus était suivi d'une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
Jésus se tourna vers elles, et dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.
Car voici, des jours viendront où l'on dira : "Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité !"
Alors ils se mettront à dire aux montagnes : Tombez sur nous ! Et aux collines : Couvrez-nous !
Car, si l'on fait ces choses au bois vert, qu'arrivera-t-il au bois sec ? »
On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus.
Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche.
Jésus dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. »
Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.
Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant : « Il a sauvé les autres ; qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ, l'élu de Dieu ! »
Les soldats aussi se moquaient de lui ; s'approchant et lui présentant du vinaigre,
ils disaient : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! »
Il y avait au-dessus de lui cette inscription : « Celui-ci est le roi des Juifs. »

Les disciples étaient au pied de la croix, les femmes et les hommes, et tous étaient au désespoir, ne sachant que faire.
L'un d'entre eux dit aux autres : « Nous avons quelques épées et beaucoup parmi la foule sont ceux qui nous ont suivis et qui aiment Jésus. La troupe qui garde les condamnés n'est pas très importante et il serait facile de les délivrer et de nous enfuir ensuite en Galilée où nous trouverions asile. »
Mais un autre répondit : « Ne te rappelles-tu pas ce que nous a dit Jésus et que nous ne voulions alors pas entendre ? Ne faut-il pas qu'il souffre beaucoup, qu'il rejoigne le royaume des morts et ressuscite le troisième jour ? Si nous renversons la croix pour le sauver, la prophétie ne s'accomplira pas. Mais surtout, nous ferons de Jésus, pour les siècles des siècles, un criminel qu'il aura fallu sauver de son châtiment. Ainsi, je vous le dis, nous ne pouvons rien faire d'autre que de prier. »
Alors, les disciples se mirent à prier et à chanter les psaumes. Un homme qui était riche et qui aimait Jésus avait apporté de l'encens que l'on trouve dans le Temple et il en faisait brûler tant et tant que les trois croix baignaient dans leur parfum céleste.
Mais Jésus agonisait et la discussion reprit entre les disciples.
« Sommes-nous assez insensibles pour laisser notre Seigneur sur la croix alors que nous pourrions perdre nos vie pour le sauver ?
Que nous fera d'être vivants demain quand il sera mort et quelle sera notre sort quand nous l'aurons laissé mourir comme un criminel ? »



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010