Diégèse dimanche 24 janvier 2021



ce travail est commencé depuis 7695 jours (35 x 5 x 19 jours)
et son auteur est en vie depuis 22148 jours (22 x 72 x 113 jours)
2021

ce qui représente 34,7435% de la vie de l'auteur
trois mille cent soixante-quatre semaines de vie

hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


jeudi 13 mai 1999
14221 jours de vie (14221 est un nombre premier)



Au moment où s'ouvre aux États-Unis le deuxième procès en destitution de M. Trump, celui qui est mené contre M. Eltsine par la Douma, le Parlement de Russie, agit en clin d'œil. Le correspondant de la télévision française à Moscou prédit qu'il a peu de chance d'aboutir et il ne se trompera pas. L'humiliation d'une destitution sera épargnée au Président russe, mais il démissionnera le 31 décembre 1999, pour des raisons de santé qui, pour être réelles, n'en seront pas moins diplomatiques.
En revanche, un homme de l'ombre connaîtra bientôt la lumière, sera nommé président du gouvernement par Boris Eltsine le 9 août 1999, alors qu'il était depuis 1998 directeur du service fédéral de la sécurité, ce FSB, moins connu que le KGB de la Guerre froide, mais qui en a conservé les principaux cadres, ainsi que quelques pratiques comme le montre aussi l'actualité récente en Russie. Ce FSB est d'ailleurs relativement plus puissant que l'ancien KGB et a infiltré tous les rouages de la société russe, jusqu'à l'Église orthodoxe, dont les patriarches en sont d'anciens membres.
Celui qui se tient dans l'ombre de Boris Eltsine lors de la visite du Président français Jacques Chirac, c'est sans doute Vladimir Poutine. La Russie ne se retirera pas du processus de paix, mais en prendra le contrôle plutôt que de le subir. Elle parviendra la première à Belgrade, scellant une nouvelle fois l'alliance orthodoxe millénaire avec le peuple serbe lui aussi orthodoxe.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020