Diégèse mercredi 17 mars 2021



ce travail est commencé depuis 7747 jours (61 x 127 jours)
et son auteur est en vie depuis 22200 jours (23 x 3 x 52 x 37 jours)
2021

ce qui représente 34,8964% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


vendredi 5 décembre 1997
13697 jours de vie (13697 est un nombre premier)



Tant de jours et tant d'événements depuis ce 5 décembre 1997 et les espoirs déçus de ces jeunes et de ces familles qui marchent avec une rose et un brassard noir en hommage à ce lycéen mort pour que cela ne se reproduise plus. Mais, cela s'est reproduit. Et cela s'est reproduit encore et combien de fois.
Jean-Marc Gueneley a été tué d'un coup de pied par un jeune marginal à la suite d'une banale affaire de racket à la station de métro de Vénissieux. L'agresseur sera jugé en février 2001 à huis-clos.
Le Front national avait essayé de récupérer politiquement la mort du jeune homme en criant au racisme anti-blanc. Les propos du père de la victime, Bernard Gueneley, n'en sont que plus fort et plus justes quand il en appelle aux jeunes pour stopper la violence « en dehors de toute récupération politique ».
Et face à tant de douleur et face à tant de dignité, le journal continue égrenant sa petite musique sur la montée de l'insécurité. Ce jour-ci, ce sont les transports en commun. Mais, ce que l'on y voit surtout, c'est que les emplois-jeunes pour prévenir les incivilités, ça marche plutôt pas mal. Mais ce ne sera pas dit.
Puis, le récit continue par un sujet sur l'aménagement « d'espaces d'intimité » dans les prisons. Devant les écrans, ce qui se dit, c'est  : ils tuent, ils cassent, ils agressent et maintenant quand on les met en prison, ils vont quand même pouvoir baiser. Et en plus, ils ont la télé...
Bon, à part ça, il fait froid en Espagne (8'54") et la forêt brule déjà en Australie (10'08").
On finira ce billet par encore un peu de propagande sur l'État qui ne sait pas gérer et sur les inspecteurs des finances qui se tiennent par la barbichette dans les conseils d'administration des grandes entreprises publiques. La journaliste Sophie Coignard (12'23") a raison, mais c'est aussi qu'il ne faudrait pas freiner le programme de privatisation engagé depuis 1993. Certes, la gestion du Gan, que ce soit par les proches de Jacques Chirac ou de Michel Sapin aura été catastrophique. La société sera vendue dès 1998 à Groupama. Mais, cela, comme la violence, n'a pas changé.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020