Diégèse vendredi 26 mars 2021



ce travail est commencé depuis 7756 jours (22 x 7 x 277 jours)
et son auteur est en vie depuis 22209 jours (3 x 11 x 673 jours)
2021

ce qui représente 34,9228% de la vie de l'auteur
mille cent huit semaines d'écriture

hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


vendredi 26 septembre 1997
13627 jours de vie (13627 est un nombre premier)


Il y a 8582 jours



La terre a tremblé une seconde fois à Assise en ce 26 septembre 1997, surprenant la population, les moines et les médias venus constater les dégâts. Ce photographe (1'37") qui sort recouvert d'une poussière de terre qui ressemble à des cendres a la même couleur que ceux qui, quelques années plus tard, sortiront des ruines du World Trade Center de New York. Quant au reporter qui harcèle cette vieille femme (2'38") désespérée, on a envie de lui demander fermement de la laisser tranquille et de l'aider.
En Indonésie, les feux de forêt, déjà, sévissent au point de faire tomber les avions. Le crash aérien a fait (5'10") 234 morts dont 3 Français. On ajoutera aujourd'hui que 6 passagers étaient Japonais ; 6, Malaisiens ; 4, Allemands ; 3, Taïwanais ; 2, Canadiens ; 2, Britanniques et qu'il y avait aussi 1 Américain du nord, 1 Italien, 1 Belge, 1 Suédois, 1 Australien, 1 Néerlandais. On ne saura pas préciser la répartition par genre des morts dans cet accident. Les 205 autres personnes mortes étaient indonésiennes.
Après moins de 7 minutes de ce journal télévisé, on en est déjà presque à 250 morts.
Alors, on va passer de la mort rapide à la mort lente avec un reportage sur le tartre radioactif émis par l'usine de La Hague. Mais, il faut comprendre que ce soudain intérêt de la télévision publique pour les dangers de la radioactivité est en fait une auto-publicité pour le magazine Thalassa qui sera diffusé le soir-même sur une autre chaîne publique ; ce que ne cache d'ailleurs pas le présentateur (8'35").
On dira ce qu'on voudra, nous dit en creux Bruno Masure, mais Martine Aubry, elle bosse. Elle n'est pas aux 35 heures...
Il faut faire baisser le déficit de la Sécurité sociale, déjà (9'09") pour entrer dans les critères de Maastricht. Il est donc intéressant de voir comment le gouvernement de la gauche plurielle compte trouver les 21 milliards de Francs qui lui manquent. On augmente la CSG sur les salaires et maintenant sur l'épargne sauf le livret A. On taxe davantage le tabac, ce qui est aussi une mesure de santé publique. Les familles les plus aisées ne toucheront plus d'allocations familiales. Et on s'attaque aussi (10'23") à l'industrie pharmaceutique. Si l'on note ces mesures à l'aune de l'échiquier politique, on délivrera un satisfecit relatif au gouvernement. On dira : 12/20. Pourquoi pas plus ? La hausse de la CSG va réduire le pouvoir d'achat, y compris des plus modestes.
Mais il faut réduire le satisfecit et Gérard Leclerc (12'58") explique que ce 23eplan de redressement de la Sécu n'est possible que parce qu'il y en a eu 22 précédents. Le fait est qu'il n'a pas vraiment tort. Il y a une petite passe intéressante. Bruno Masure parle de « plan Jospin ». Leclerc répond : « plan Aubry », qu'il présente comme la continuité relative du « plan Juppé ». Ce qu'on retiendra, c'est que la gauche n'a rien inventé. Alors, on annonce le « mécontentement des Français ». Les mots et les expressions claquent : « drastique » ; « maintenir la pression » ; « excès ». Le mot de la fin sera : « impopularité ». C'est presque une feuille de route pour le 21 avril 2002. Message subliminal : « vous avez refusé la rigueur Juppé, vous allez voir ce que vous allez voir. »
Mais ce n'est pas fini ! Le reportage qui suit dit en creux  : « vous avez travaillé toute votre vie pour assurer vos vieux jours ? Ces salauds vont venir vous piquer votre bas de laine. »
Et puis on passe aux 35 heures. On admirera (17'04") la clarté du message politique de Martine Aubry, que l'on pourrait répéter en boucle à chaque réforme. Malheureusement, il ne sera pas entendu car personne n'a jamais envie de sortir de ses « comportements habituels ». Et voilà que FO annonce de nouvelles manifestations !
Il est temps de rigoler un peu. Ce sera Laurent Dominati, un autre de la bande des Corses de la Mairie de Paris, qui se chargera de nous faire rire en prétendant qui faut « retourner à avant la République pour que ce soit le gouvernement qui dise je souhaiterais qu'on annule l'élection de tel ou tel député de l'opposition. » Qu'il se rassure cependant, son élection ne sera pas annulée, même s'il sera mis en examen en 2000 dans l'affaire des faux électeurs, puis relaxé six ans plus tard. Ayant perdu les élections en 2002, Nicolas Sarkozy le nommera en 2007 ambassadeur de France au Honduras. Comme quoi, la République n'est pas si mauvaise fille...
À 22'33", on nous montre une image de cadavre d'enfant que l'on qualifie d'image insoutenable, mais que l'on nous montre quand même. On pouvait s'en passer.









2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020