Diégèse


mardi 4 juin 2002
2002
ce travail est commencé depuis 886 jours (2 x 443 jours) et son auteur est en vie depuis 15339 jours (3 x 5113 jours)
ce qui représente 5,7761% de la vie de l'auteur
hier
L'atelier du texte demain




Je me perds dans Brest et les pensées que j'ai pour toi font comme un labyrinthe, un quizz, un jeu que l'on trouve à la fin des journaux. Je tourne autour des ports, je remonte sans grâce les lignes des avenues. Les grues font des signes incompréhensibles à mon passage et grincent parfois ton nom. Cette écriture est une écriture de mots croisés. Combien de grilles ont été inventées ? Depuis le début, combien de parcours fléchés ? Alors tu me dis que ces textes ne disent rien mais les amateurs de mots croisés savent qu'à la fin d'une grille, un instant, il reste comme un goût, un soupçon, une odeur intime de lettres et de mots, quelque chose de rémanent, de fugace, qui tache un peu les doigts. Le temps court sur Brest, avec une chanson de pluie dans la tête, l'idée de s'écrouler à l'envi. Il n'y aurait que les larmes pour tenir.




4 juin
2001
2000