Diégèse


samedi 16 avril 2005




2005
ce travail est commencé depuis 1933 jours (1933 est un nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 16386 jours (2 x 3 x 2731 jours)
ce qui représente 11,7967% de la vie de l'auteur

hier

L'atelier du texte
demain











Les mots peuvent recoller l'âme effritée dans le temps, l'effritement de l'âme dans le temps et les mots jouent avec la musique et la musique peut recoller le temps effrité dans les lieux, effritée dans les époques, effritée dans la vie, l'âme qui se rabote, qui se patine, qui s'endurcit, qui joue avec la musique, avec les mots, avec les lieux de la vie.

Les mots doux, les mots durs, les mots politiques, les mots mystiques, les mots usés à la parole, usés à la conversation, usés au slogan, aux slogans de l'époque, aux slogans de ce temps, de ces temps, de ces temps temporels, effrités dans la vie.

Les pas accompagnent les mots, accompagnent la musique, inventent la danse, réinventent la danse, dansent ensemble, revenus, recollés, qui cherchent la tendresse.

Les pas accompagnent les mots.










16 avril











2004 2003 2002 2001 2000