Diégèse


vendredi 21 mars 2008




2008
ce travail est commencé depuis 3003 jours (3 x 7 x 11 x 13 jours)
et son auteur est en vie depuis 17456 jours (24 x 1091 jours)
ce qui représente 17,2033% de la vie de l'auteur
quatre cent vingt-neuf semaines d'écriture
hier

L'atelier du texte
demain
le lieu sur Google-Earth






La littérature
La photographie
Ils sont à Avezzano, paysage technologique. Il y a bien plus d'un siècle  maintenant que le lac d'Avezzano a été vidé et qu'au centre de la plaine découverte, s'est installée la principale station de réception satellitaire.
Gustav Mathieu
Noëmie
D.

Mais nous t'avons donné le beau rôle. Nous pouvons même te donner celui de l'amoureux. Est-ce que tu sais encore jouer l'amoureux ?



Si je prends ce rôle, si je joue ce rôle, si tu me donnes ce rôle, tu vas tuer tout ce qu'il restait d'amour en moi, tout ce que je gardais de joie, tous ces instants de générosité que j'avais construits et gardés pour une histoire de soleil et de calme.





Alors, tu voudrais jouer quel rôle ?



Jouer est comme un sommeil, est comme le sommeil. Je voudrais vivre aussi, sans jouer et J'imagine alors une vie d'allées et venues dans l'espace qui rétrécit.





Zazou.



Mais une autre voie s'ouvre encore à moi. Je pourrais utiliser ces antennes, ces paraboles, ces émetteurs pour transmettre un message, pour crier un texte à message.









On n'apprendra rien, en fait, on n'apprendra jamais rien.



Je le connais ce sentiment.











21 mars








2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Je le connais ce sentiment. Jouer est comme un sommeil, est comme le sommeil. On n'apprendra rien, en fait, on n'apprendra jamais rien. Mais une autre voie s'ouvre encore à moi. Zazou. Il y a bien plus d'un siècle  maintenant que le lac d'Avezzano a été vidé et qu'au centre de la plaine découverte, s'est installée la principale station de réception satellitaire. J'imagine une vie d'allées et venues dans l'espace qui rétrécit. Tu vas tuer tout ce qu'il restait d'amour en moi, tout ce que je gardais de joie, tous ces instants de générosité que j'avais construits et gardés pour une histoire de soleil et de calme.