Diégèse





vendredi 28 mars 2008


2008
ce travail est commencé depuis 3010 jours (2 x 5 x 7 x 43 jours) et son auteur est en vie depuis 17463 jours (3 x 5821 jours)
ce qui représente 17,2364% de la vie de l'auteur quatre cent trente semaines d'écriture
hier L'atelier du texte demain
le lieu sur Google-Earth





La littérature
La photographie
C'est le jour de prendre l'avion.
Gustav
Mathieu Noëmie D.
Il fallait bien que nous partions. Il faut rentrer. Il faut désormais se concentrer sur l'apaisement.




Telle est la nature de l'idée qu'elle n'exige par elle-même aucune autre réalité formelle que celle qu'elle emprunte à ma pensée, dont elle est un mode.



La première partie du film est terminée. Cependant, on ne peut pas vraiment penser qu'il s'agit d'un film.

Je ne suis pas un spectateur.




C'est vrai. Je suis bredouille sans histoire. Avec dans ma tête tous ces canaux de la mémoire d'une ville offerte, que je ne connais pas. Je voudrais ne plus rien faire. J'ai déjà connu cela. J'enviais des journées entières dans le lit, ensuite, en sueur.

Ce sera pourtant le printemps et il y a de la douceur à laisser venir le printemps en vous, il y a de la douceur humide, de la douceur un peu marine, douceur qui rêve de l'océan, là-bas, à l'Ouest.









28 mars




2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
On ne peut pas vraiment penser qu'il s'agit d'un film. Je ne suis pas un spectateur. Il y a de la douceur à laisser venir le printemps en vous, il y a de la douceur humide, de la douceur un peu marine, douceur qui rêve de l'océan, là-bas, à l'Ouest. Telle est la nature de l'idée qu'elle n'exige par elle-même aucune autre réalité formelle que celle qu'elle emprunte à ma pensée, dont elle est un mode. Se concentrer sur l'apaisement. Je suis bredouille sans histoire. Avec dans ma tête tous ces canaux de la mémoire d'une ville offerte, que je ne connais pas. J'enviais des journées entières dans le lit, ensuite, en sueur.