Diégèse








mardi 10 juillet 2012



2012
ce travail est commencé depuis 4575 jours (3 x 52 x 61 jours) et son auteur est en vie depuis 19028 jours (22 x 67 x 71 jours)
ce qui représente 24,0435% de la vie de l'auteur
hier



L'atelier du texte demain















Ce qui s'écrit











Mathieu Je me promène dans l'été dévasté par le froid, par la pluie, par l'absence de l'espoir de lumière, de chaleur. Il y a la pluie sur les vitres de la voiture... Je suis retourné à Saint-Nazaire. Je suis déjà venu. Il y a longtemps. Et je crois que je repérais des souvenirs... Je ne sais pas pourquoi les souvenirs sont toujours aussi tristes. Le malheur...
Gustav Le malheur le malheur c'est
Que moi ces choses je les sais

C'est Aragon, je crois.
Enfin, c'est lui car moi, ces choses je ne les sais pas.
Noëmie Oui. C'est vrai. Tu ne te laisses pas faire. Le malheur ne peut rien si nous demeurons tournés les uns vers les autres...
Daniel Ça pourrait être ça un groupe. Et pour le reste...










10 juillet






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je repérais des souvenirs... Tu ne te laisses pas faire.
Ça pourrait être ça... Il y a la pluie sur les vitres de la voiture... Et pour le reste...
.. tournés les uns vers les autres...









2011 2010








Je me promène dans l'été dévasté. Le malheur le malheur c'est
Que moi ces choses je les sais