Diégèse








samedi 28 décembre 2013



2013
ce travail est commencé depuis 5111 jours (19 x 269 jours) et son auteur est en vie depuis 19564 jours (22 x 67 x 73 jours)
ce qui représente 26,1245% de la vie de l'auteur




hier



L'atelier du texte demain











Daniel La fin du voyage approche et l'Italie se fait douce, et l'Italie se fait calme, et Varazze m'accueille encore entre ses lendemains de fêtes et la préparation de la fête. Je suis désormais décidé à revenir à Paris. Je ne suis pas certain de ce que j'écris ni de ce que je vais écrire et, aujourd'hui, j'ai du mal à me mettre en mots, à me mettre en phrases. Le jour glisse vers des phrases sans suite, et il serait vain de vouloir contester cela. Je pourrais écrire sur l'actualité mais j'y ai renoncé quand je me suis aperçu, avec Barthes, qu'il était juste de « faire mine d'oublier cette actualité » puisque « d'actualité » elle n'avait même que le nom. Je ne me flatte en rien de cela, me rappelant l'avertissement de La Rochefoucauld qui affirme que « si nous ne nous flattions point nous-mêmes, la flatterie des autres ne nous pourrait nuire. »










28 décembre






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
La fin du voyage approche et l'Italie se fait douce, et l'Italie se fait calme, et Varazze m'accueille encore entre ses lendemains de fêtes et la préparation de la fête. Je suis désormais décidé à revenir à Paris.
J'ai du mal à me mettre en mots, à me mettre en phrases.
Il serait vain de vouloir contester cela...
Le jour glisse vers des phrases sans suite...








2012 2011 2010







Je ne suis pas certain de ce que j'écris ni de ce que je vais écrire. Si nous ne nous flattions point nous-mêmes, la flatterie des autres ne nous pourrait nuire.

François
de La Rochefoucauld
Maximes

Il était donc juste de « faire mine d'oublier cette actualité » puisque « d'actualité » elle n'avait même que le nom.