Diégèse mercredi 11 août 2021



ce travail est commencé depuis 7894 jours (2 x 3947 jours)
et son auteur est en vie depuis 22347 jours (32 x 13 x 191 jours)
2021

ce qui représente 35,3247% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


mardi 8 mars 1994
12329 jours de vie (12329 est un nombre premier)


Il y a 10018 jours (2 x 5009 jours)




Ce 8 mars 1994 est, comme chaque année depuis 1910 précise Paul Amar, la Journée internationale de la femme. Sur le plateau : Françoise Verny, surnommée la papesse de l'édition et doublement scandaleuse pour la bien-pensance, car, alcoolique notoire et catholique pratiquante fervente. Mais, le journal commence avec François Mitterrand, qui a décidé que Marie Curie entrerait au Panthéon. Ainsi, jusqu'en 1995, il n'y avait aucune femme dans ce temple laïque, certes dédié « aux grands hommes », si ce n'est Sophie Berthelot qui y avait accompagné son mari... en 1907.
Mais, le journal commence vraiment avec l'enquête sur l'assassinat de la députée Yann Piat et l'interrogatoire serré du Président du Conseil général de l'époque, Maurice Arreckx, qui sera incarcéré en août. Bernard Tapie aboie. Il évoque une affaire désormais un peu oubliée : l'affaire Boutboul. Elle défraie la chronique depuis 1985 autour de la personnalité sulfureuse de Marie-Élisabeth Cons-Boutboul. Celle-ci écopera le 24 mars de 15 ans de prison. Elle sortira en 1998 pour bonne conduite et raison de santé. Morte le 15 avril 2021, elle n'aura jamais avoué.
Ensuite, les titres défilent, entre un accident ferroviaire en Suisse, une saisie de drogue en Italie, les progrès de la thérapie génique dans le traitement du cancer du poumon.
11'08" : Giscard et Chirac entament leur réconciliation en vue des élections européennes. Israël enquête sur le massacre de la mosquée d'Hébron, qui ne date que de quelques jours : le 25 février 1994.
13'18" : Hillary Clinton est impliquée dans une affaire immobilière. Son mari la soutient. Bosnie. Le tramway reprend du service à Sarajevo et le général Soubirou, qui n'y est pas pour rien, s'en réjouit.
16'29" : on revient à la Journée internationale des femmes... à Sarajevo, d'abord, puis à Jérusalem Est, en Allemagne avant d'arriver en France. 17'36" : la BNP servira d'illustration à la revendication qui demeure 27 ans après d'actualité : à travail égal, salaire égal ! Gilberte Baux, Présidente d'Adidas, prédit qu'un jour il y aura un « ras-le-bol » des femmes. Prédiction au long cours.
19'38" : comme promis en début de journal télévisé, on retourne à l'Élysée où François Mitterrand parle à la journaliste Arlette Chabot. En cette fin de mandat, qui est aussi une fin de vie, les allocutions présidentielles prennent un tour d'oracle officiel. Le vieux monarque évoque d'emblée le souvenir de Clara Zetkine, déplorant qu'elle ne soit pas plus célèbre et il a raison. Elle est une figure remarquable du féminisme marxiste. Après quelques considérations, il se réjouit d'avoir nommé une femme, Édith Cresson, au poste de Premier-Ministre. Force est de constater qu'elle demeure encore aujourd'hui la seule femme jamais nommée à ce poste.
On revient au présentateur, dont on se demande pourquoi il prend cet air réjoui, comme si tout cela était une bonne blague. On va dans un restaurant étoilé dont « le chef » est une femme... en commençant par interviewer son mari (28'20"). Des quatre enfants, on interroge les garçons. Quant à la dame, elle nous explique que le ménage est pour elle une pratique libératrice. Tout va bien. En fait, pas si bien. Elle se séparera de son mari en 1997.
30'08" : on passe à Françoise Verny, qui est fascinante. Elle donne au 20 heures un cours de théologie chrétienne. C'est assez rare pour qu'on le note. Son livre est dédié à Cyril Collard, qui était son ami, mort du SIDA en mars 1993, laissant Les Nuits Fauves comme œuvre testamentaire. On passe ensuite au retour de la dépouille mortelle de Melina Mercouri à Athènes. Elle est morte à New-York quelques jours plus tôt. Cinéma avec Au Nom du Père, de Jim Sheridan. C'est l'histoire tragique d'une erreur judiciaire en Angleterre, pour laquelle le Premier Ministre Tony Blair demandera officiellement pardon en 2005, soit 40 ans après les faits. Sport avec la formule 1 : Alain Prost. C'est la fin du journal avec la mode d'Emanuel Ungaro.
Météo. Au dodo !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020