Diégèse jeudi 26 août 2021



ce travail est commencé depuis 7909 jours (11 x 719 jours)
et son auteur est en vie depuis 22362 jours (2 x 3 x 3727 jours)
2021

ce qui représente 35,3680% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


mercredi 27 octobre 1993
12197 jours de vie (12197 est un nombre premier)


Il y a 10165 jours (5 x 19 x 107 jours)




Ce 27 octobre 1993, le journal télévisé commence par la grève chez Air France, où les appareils syndicaux sont débordés par leur base. Un jeune ouvrier parle de honte. L'image est belle. Le syndicalisme aussi est un sport de combat.
3'41" : le sénat veut dépister obligatoirement le virus du SIDA chez les malades de la tuberculose. Tollé général. Tout le monde est contre, jusques et même le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy. Il y aurait certainement beaucoup à dire sur l'émoi que cette initiative sénatoriale suscite alors, en regard de la mise en place du passe-sanitaire lié à la pandémie de la COVID 19, notamment pour montrer comment et pourquoi il ne faut pas aller trop vite en comparant les deux situations et les deux problématiques. On supposera qu'il ne s'agit pas des mêmes modes de contamination, mais aussi qu'en 1993, presque 100% des cas de SIDA sont mortels.
5'21" : les trois otages de l'Ambassade de France en Algérie. On a vu hier que l'opération avait été montée de toute pièce par les services de renseignement des deux pays. On passe. On pourrait s'arrêter un instant sur le rôle et le sort d'Abdelkader Hachani, qui sera sorti de prison en 1997 pour être assassiné dans la salle d'attente d'un cabinet dentaire en 1999, dans des circonstances qui ne seront jamais vraiment élucidées. Pendant toute cette période, en Algérie, on ne sait jamais vraiment qui est qui et qui fait quoi.
Alain Juppé (7'10") monte au front à l'Assemblée nationale. On sait qu'il faudrait mieux interroger Charles Pasqua sur le comment et le pourquoi de cette opération.
Pendant ce temps-là, au Caire (8'26"), l'ancien doyen de la faculté de droit d'Aix-Marseille a été assassiné avec d'autres occidentaux dans un hôtel international et l'opération n'a sans doute pas été montée par les services secrets égyptiens. Elle préfigure d'autres attentats commis par des personnes isolées et difficilement détectables par les autorités avant leur passage à l'acte.
On passe à la Bosnie (9'50"). En 1993, la télévision française, qui se fait le relai de l'opinion majoritaire en occident, est encore pro-serbe. Cela changera par la suite.
Bal des dupes pour une révision constitutionnelle (11'06") : Pasqua l'anti-européen veut une application stricte de Schengen dès lors qu'un étranger aura été débouté de sa demande d'asile. Villiers veut, obsessionnellement, renforcer les contrôles aux frontières « surtout quand on voit ce qui se passe en Algérie ». Comme toujours à droite, il n'y a jamais que Pierre Mazeaud qui ait un peu de décence, et on dirait même, qui ait de la décence gaulliste.
On poursuit avec le premier sondage d'une longue liste pour la présidentielle de 1995 (14'34"). On ne perd pas de temps. Édouard Balladur est donné largement gagnant dans tous les cas de figure. On pourrait dire que les sondages ne connaissent en fait ni la politique, ni la fabrique de l'opinion. En revanche, Albert du Roy est fin politique, qui prédit que Chirac finira par être le candidat de la droite. Pas mal vu en novembre 1993.
Feuilleton Tapie (17'39")... Son bras droit est fort marri d'être allé en prison et d'être promené avec des menottes. On n'entend pas ce que dit Tapie, on le voit seulement mettre un doit dans son nez.
Linda, une jeune femme d'origine algérienne est morte (19'24"). Il s'agit à l'évidence d'une bavure policière. Même l'IGPN semble le constater. On appelle les jeunes au calme. Il y a pourtant de quoi s'énerver. Mais, il s'agit de mettre en scène l'équation bien connue : banlieue = arabe = islamisme = terroriste = trafic = voyous. L'équation, jamais démontrée, demeure active jusqu'à maintenant.
Fin stratège et visionnaire, Édouard Balladur a commandé un rapport sur le rôle des polices municipales à... Patrick Balkany (21'09"). On aurait pu imaginer meilleur choix. Jacques Médecin aurait tout aussi bien fait l'affaire. On interroge un policier municipal dont on donne le nom. Sous la visière de son képi, qui masque son regard, on se demande quel imaginaire malsain il cultive.
Les satellites chinois tombent (22'54"). Ouille. En plus, celui-ci a une médaille de Mao. Ouille ouille ouille. Avec des diamants !!
Incendie géant en Californie. Pas de réchauffement climatique en vue.
Bon, c'est enfin le cinéma 24'39"). Tournage d'un film avec Michel Boujenah. On s'en passera. suite avec Raymond Domenech (27'14"), le footballeur, entraîneur, sélectionneur qui passe au cinéma. Même sa notice Wikipédia n'en garde pas la trace. C'est dire ! Pourtant, le cinéaste, René Coggio, n'est pas n'importe qui. Mais, la notice Wikipédia de Coggio ne garde pas trace non plus de ce film.
Annonce des programmes, de sorties dans les kiosques... météo ! Au dodo !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020