Diégèse jeudi 15 avril 2021



ce travail est commencé depuis 7776 jours (25 x 35 jours)
et son auteur est en vie depuis 22229 jours (22229 = nombre premier)
2021

ce qui représente 34,9813% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


vendredi 28 février 1997
13417 jours de vie (13417 est un nombre premier)


Il y a 8812 jours (22 x 2203 jours)



Ce journal télévisé du 28 février 1997 commence par deux bonnes nouvelles : Tom Cruise est sur le plateau ; pour la première fois depuis le début de la pandémie, le nombre de morts du Sida aux États-Unis a baissé grâce aux trithérapies. On relèvera cependant que le présentateur utilise encore l'affreux terme de« sidéen » alors recommandé par le Haut Commissariat à la langue française. On relèvera aussi qu'il parle de « noirs » pour désigner la population afro-américaine.
Puis, Jacques Chirac (3'11") demande à des « sages » s'il peut se faire cloner comme la brebis Dolly. Mais cela, c'est une plaisanterie.
Tiens, voilà Christine Boutin (4'22"), que le PACS et la Bible n'ont pas encore rendu célèbre. Que dit-elle ? « La richesse de l'humanité, c'est la diversité. » Pas tant que ça, apparemment, lui rétorquera-t-on... Une diversité choisie apparemment. Et si on voulait la faire encore s'évanouir de rage, on lui dirait que d'une certaine façon, le mariage hétérosexuel est une forme d'eugénisme. Mais, ce serait exagérément facétieux.
Zélé, Michel Seurin, le Procureur de la République de Poitiers fait appel d'un jugement qui relaxait une femme coupable d'avoir volé de la nourriture (5'18"). Est-ce cela qui lui vaudra une promotion en 2000 quand il sera nommé avocat général près la Cour d'appel de Paris où il restera jusqu'à sa retraite en 2012 ? On préfèrera l'avocat de la mère de famille, Philippe Brottier (orthographié « Brottie » sur le cartel) (6'20"), toujours avocat à Poitiers, où il partage son Cabinet avec Me Thierry Zoro. Le JT ne dit pas que Me Brottier est socialiste, maire de Fontaine-le-Comte, et bien sûr, le JT ne saurait dire en 1997 qu'il sera quelques années plus tard sénateur. On lui doit cette formule réjouissante : « Si vous ne voulez pas que ça change, ne votez pas pour moi ! »
C'est le jour de l'annonce de la fermeture de l'usine de Vilvorde en Belgique (7'50"), dont on a suivi ici, à rebours, les développements. C'est Monsieur de Virville, le Secrétaire général de Renault, qui s'y colle. On a rappelé hier son parcours assez atypique. Le reporter dépêché en Belgique est manifestement pris de cours. Il annonce que les salariés belges bloquent des voitures de modèle Mégane et Safrane, pendant que les images montrent des modèles Twingo.
Autre feuilleton, commencé depuis plus longtemps, celui du renflouement du GAN, qui, comme le présentateur le rappelle « est à l'assurance ce que le Crédit lyonnais est à la banque », c'est à dire un gouffre de pertes abyssales liées à la gestion erratique d'inspecteurs des finances passés par des Cabinets ministériels.
L'élément central de ce JT, c'est la « loi Debré », dont le journaliste explique benoitement que c'est un succès politique pour la droite, quand le Figaro, annonce-t-il aussi, affirme que c'est « la loi qui fait chuter la gauche » (13'33"). S'en suivent des résultats de sondages un peu escamotés, car on n'entendra pas vraiment que 64% des personnes sondées ne font pas confiance au Premier Ministre d'alors, Alain Juppé. On comprend mieux l'entourloupe : après les grandes grèves de 1995, qui ont rendu le pouvoir impopulaire, on tente de se refaire en flattant les fièvres xénophobes d'une partie de la population. Mais, cela réussira surtout au Front national tant aux élections européennes de 1998, où les alliances avec la droite se multiplieront, que, bien sûr, aux Présidentielles de 2002, où, un 21 avril... Reportage terrifiant chez les militants RPR à Tours, fief des Debré (14'01"). Puis, on renvoie des personnes vers le Zaïre qui est en train de sombrer dans la guerre civile (15'43"). On annonce, comme un fait divers anodin qu'un massacre a eu lieu à l'arrivée laissant cinq personnes, dont on ne sait s'il s'agit d'expulsés ou de policiers dans un état grave. Mais, la situation au Zaïre, ne sera quant à elle abordée qu'à 19'35", une fois que les téléspectateurs auront oublié un peu cette histoire de personnes expulsées, tout occupés à remplir leur feuille d'imposition. Car, il y aura eu entre temps une séquence sympathique sur des étudiantes et étudiants en droit qui aident des administrés à remplir leur déclaration fiscale avant d'entendre que France Telecom augmente de 30% l'abonnement de base au téléphone, mais que le prix des télécommunications nationales et internationales, évidemment minoritaires pour les foyers, va lui baisser. Le présentateur va vite, très vite, rien ne doit venir assombrir le mot d'ordre du journal : ça va mieux !
Séquence frisson avec la libération du tueur en série Charles Sohbraj après 20 ans passés dans les geôles indiennes (20'27"). Il rentrera, vivra de royalties liées aux interviews données avant de se rendre à Katmandou où il est reconnu et condamné à la prison à vie. Il y est toujours mais une série sur Netflix, en ce mois d'avril 2021, intitulée Le Serpent, retrace son parcours sanglant. On ne sait pas s'il en tire des revenus. Sans doute.
Sport, bateau de course chaviré et on arrive enfin à la jolie frimousse de Tom Cruise (25'08").
Il a 35 ans.
Il en paraît 25.


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020