Diégèse jeudi 29 avril 2021



ce travail est commencé depuis 7790 jours (2 x 5 x 19 x 41 jours)
et son auteur est en vie depuis 22243 jours (13 x 29 x 59 jours)
2021

ce qui représente 35,0223% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


mardi premier octobre 1996
13267 jours de vie (13267 est un nombre premier)


Il y a 8976 jours



Le début de ce journal télévisé du 1er octobre 1996 est consacré à la rencontre entre Israéliens et Palestiniens à Washington à l'invitation du Président américain Bill Clinton en vue de tenter de relancer le processus de paix. On est déjà frappé par l'arrogance de Benjamin Netanyahu, qui ne cessera de croître et connaîtra son apogée vingt ans plus tard dans une alliance tactique avec Donald Trump. Pendant ce temps-là, les Palestiniens sont confinés à Hébron et on arrête les jeunes qui ont bravé le couvre-feu. Comment ne pas oser un parallèle avec le COVID-19 de 2021, quand, à propos de la situation sanitaire dans les territoires palestiniens occupés, de nombreux acteurs, y compris en France, évoquent un apartheid sanitaire et vaccinal.
Si la situation dramatique en Israël nous semble toujours d'actualité, les bisbilles politiques entre la France et l'Italie (6'00") autour de la monnaie unique semblent plus lointaines. Mais, que l'on ne s'y trompe pas, il s'agissait alors de contrer l'offensive italienne sur le secteur de la haute-couture et de maintenir Paris à la meilleure place dans le calendrier des présentations de saison. C'est d'ailleurs pourquoi Jacques Chirac s'était exprimé ainsi dans le Nord, devant les industriels du textile.
Après l'évocation du procès à Lyon de l'Église de scientologie, on parvient (9'17") au procès d'un routier anglais qui a tué une jeune auto-stoppeuse française, ou plutôt à un reportage sur les parents de la jeune femme, qui ont l'intention d'assister au procès. Après quelques images du père, agriculteur, au travail, plan fixe sur les parents dans leur cuisine, plan qui, évidemment, suscite chez le téléspectateur une grande empathie. Puis, c'est le père qui sous la pluie britannique va porter des fleurs sur le bord de la route, là même où se fille a été retrouvée morte. Retour dans la cuisine. On passe ensuite (11'36") à l'affaire de pédophilie en Belgique connue sous le nom de « Affaire Dutroux ». deux séquences d'émotion dans le même JT, on commence à craindre ce à quoi on veut nous préparer. Ce n'est quand même pas à l'élection de Nicole Notat, alors Secrétaire générale de la CFDT, à la tête de l'UNEDIC, l'organisme qui gère l'assurance-chômage, même si l'on sait que seize jours plus tard, elle sera vivement prise à partie lors d'une manifestation de la fonction publique. À moins que ce ne soit pour secourir le Premier Ministre Alain Juppé qui doit prononcer le lendemain son discours de politique générale à l'Assemblée nationale. Ce qui est mis en scène ici, c'est deux réformateurs, Notat et Juppé, aux prises avec les conservatismes de leur camp. Mais les reportages émouvants ne préparaient pas à cela, mais plutôt à ces juges qui se rebellent contre les interventions des politiques dans les affaires de justice. On les appelle « Les Incorruptibles » (16'05"). On aimerait bien, en écoutant le juge français Renaud Van Ruymbeke se dire que 25 ans plus tard, ce qu'il dénonce alors n'a plus cours. On aimerait bien, mais on n'est pas vraiment certain que l'on puisse. Ce que disent ces juges courageux est très fort et c'est sans doute pourquoi, sans commentaires superflus, on passe aux rabais sur les voitures (25'53"). Des voitures, on passe au carburant (28'03"à : logique.
Ainsi, l'effet de montage, assez subtil, de ce journal télévisé, c'est encadrer la dénonciation à l'échelle européenne de faits de corruptions mêlant les pouvoirs politiques à l'argent sale, et notamment celui du trafic de drogue, par deux séquences, l'une suscitant une forte émotion compassionnelle, l'autre du divertissement, sinon de la diversion. Surtout que David Douillet est tombé de moto (30'06"). Plus de peur que de mal... Mais quand même... Heureusement que la France, c'est toujours la France (31'31"). On va au domaine de la Mouline qui produit le vin Côte-rôtie. La vendange est comparée à l'accouchement. Le vin procure de l'émotion.
Culture avec le groupe Pow Wow, qui se séparera en 1997 avant de se reformer en 2016, sans revenir cependant en haut de l'affiche. Puis cinéma avec Anna Oz. Daniel Bilalian annonce Romane Bohringer (36'00") (qu'il prononce Boranger) comme actrice principale. Ce sera en fait Charlotte Gainsbourg. Il corrigera son erreur après la bande-annonce du film, à moitié, continuant à prononcer « Boranger ».






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020