Diégèse lundi 20 décembre 2021



ce travail est commencé depuis 8025 jours (3 x 52 x 107 jours)
et son auteur est en vie depuis 22478 jours (2 x 11239 jours)
2021

ce qui représente 35,7016% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


jeudi 27 septembre 1990
11071 jours de vie (11071 est un nombre premier)


Il y a 11407 jours (11 x 17 x 61 jours)



Ce soir du 27 septembre 1990, l'Algérien Ben Bella, ancien Président de la République de son pays, de retour d'un exil d'une dizaine d'années, appelle ses compatriotes à suivre et à soutenir Saddam Hussein. Son appel panarabe n'aura cependant pas vraiment de suite. Que dire ? Un des gardes du corps personnels de l'ancien Président ressemble beaucoup à Pierre Arditi, jeune (2'09").
Saddam Hussein, lui, comme à son habitude, joue l'escalade (4') en menaçant d'affamer les otages occidentaux qu'il détient en représailles à l'embargo. Le dictateur mégalomane a-t-il vraiment cru à son scénario ? Celui d'un Djihad arabe généralisé, du Maroc jusqu'à la péninsule arabique, toute la « Oumma al arabiya ». Sans doute. Le pouvoir absolu isole du réel.
5'48" : on revient en France où les employés de la « Sécu » sont en grève pour leurs salaires et leurs conditions de travail et, au passage, contre la C.S.G. Suit un reportage qui montre le temps passé, celui des feuilles de soin qui s'amoncèlent, celui d'avant la carte vitale. Pour une fois, le reportage n'est pas à charge, ni « antigrève ». Il montre des salariés, qui sont majoritairement des salariées, épuisées par des tâches répétitives que l'informatisation finira, tardivement, plus de dix ans plus tard, par libérer.
9'25" : alors qu'Américains et Vietnamiens vont enfin se rencontrer, les agriculteurs français sont en colère et, par voie de conséquence chahutent le Premier Ministre Michel Rocard. Les deux nouvelles n'ont rien à voir entre elles.
Il est intéressant de noter le petit sourire de Paul Amar, égrenant les difficultés de Rocard, comme si cela constituait un feuilleton comique. On passe donc au PS où le Premier Ministre est là aussi chahuté. Ce qui frappe dans les images, c'est, encore une fois, la quasi absence des femmes dans un parti qui se veut progressiste.
12'51" : le parti gaulliste, qui se nomme alors Rassemblement pour la République (RPR), tient ses journées parlementaires à Carcassonne. Là aussi, sans surprise, il n'y a que des hommes ou presque. Les femmes sont au second plan (de l'image et de la politique).
14'36" : l'ancien maire de Nice, accusé de corruption, Jacques Médecin, s'est fait la belle. Du coup, on arrête ses lieutenants. Feuilleton. L'association Nice Opéra a transféré des fonds vers un compte à Panama... qui appartient au maire déchu. Sans doute une affaire de maître chanteur.
15'50" : on arrête des faux-monnayeurs dans le onzième arrondissement parisien. Le chef avait pour surnom « Bouboule ».
17'27" : on passe aux Brèves. Assassinat en Corse sur fonds d'affaire immobilière ; condamnation d'un certain Tomasi ayant abattu un coiffeur à Ajaccio ; libération pour vice de forme de trafiquants de drogue à Nice ; les parachutistes d'intervention se sont posés avec deux jours d'avance sur le calendrier.
19'06" : on annonce un nouveau médicament contre la migraine.
20'48" : les Jésuites sont réunis à Loyola. Du coup, on va dans un collège jésuite... du très chic 16e arrondissement de Paris, afin de démontrer que les collèges de la Compagnie de Jésus se sont bien modernisés. On n'en doutait pas. On entend Hervé Bazin, écrivain un peu oublié désormais, faire l'éloge de ce type d'éducation. Puis, on rencontre le cuisinier télévisuel Michel Oliver.
On passe au tiercé et autres produits dérivés (23'20").
Rappel des titres. On peut passer à table !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020