Diégèse mardi 21 décembre 2021



ce travail est commencé depuis 8026 jours (2 x 4013 jours)
et son auteur est en vie depuis 22479 jours (3 x 59 x 127 jours)
2021

ce qui représente 35,7044% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


mardi 25 septembre 1990
11069 jours de vie (11069 est un nombre premier)


Il y a 11410 jours, soit 1630 semaines (2 x 5 x 7 x 163 jours)



Ce 25 septembre 1990, l'URSS a décidé d'envoyer un avertissement à l'Irak. Il faut qu'elle se dépêche : trois mois plus tard, elle n'existera plus ; Honoré Bailet remplace Jacques Médecin à la mairie de Nice. L'homme est déjà gravement malade du cœur. Il sera donc un maire en chambre avant de démissionner le 29 octobre 1993. On pourrait ironiser sur le fait qu'à Nice, un malade succède à un Médecin ; on ne vendra plus d'eau oxygénée, ni de vitamine  C dans les supermarchés. 31 ans plus tard, la bataille entre la grande distribution et les pharmaciens n'est toujours pas terminée ; Françoise Verny, éditrice de renom, est l'invitée du journal. Et ce dernier titre devrait inciter à visionner ce JT jusqu'à la fin. On y reviendra.
Saddam détient 350 Français en otage et ni François Mitterrand, ni l'Union soviétique ne sont satisfaits... On se demande qui sont ces 350 Français. Sans doute alors en connaissait-on encore quelques-uns, n'ayant après tout quitté l'Irak que depuis un peu plus d'une année. La guerre au Koweït est proche. Du coup, le ministre de la Défense se rend sur place. Il s'agit alors de Jean-Pierre Chevènement, qui pense à envoyer dans le Golfe le porte-avion Foch. Le JT, effet de propagande, conduit les téléspectateurs sur le bateau pour assister au décollage des Super-Étendards. Il faudra penser le lendemain à faire le plein de pâtes et de papier-toilette au supermarché.
L'Irak se retrouve vraiment seul dans cette affaire, tout au moins est-il lâché par son ennemi héréditaire avec lequel il a été en guerre pendant 8 ans et par son frère ennemi baathiste syrien Hafez el Assad. Il n'y a rien de très inattendu à cela.
Le pétrole risque de s'envoler... en fumée et les banques se mettent à l'assurer. Comme l'énonce justement la journaliste : ce seront les consommateurs qui paieront la facture.
6'36" : en Union soviétique, rien ne va plus. On craint un coup d'État et l'on constate des mouvements de troupes aux abords de la capitale. Il s'agit de transformer l'économie de l'URSS en économie de marché. Il faut comprendre : jeter le pays dans les mains des oligarques. Et à la fin, c'est le peuple qui paye, voire qui trinque.
8'20" : c'est bientôt l'automne, mais les incendies en Provence ne sont pas éteints, notamment dans le Haut-Var, dans l'arrière-pays niçois ainsi qu'en Corse.
Et puisqu'on est dans le Sud, on y reste pour installer Honoré Bailet dans le fauteuil de maire de Nice (9'50"). Tout jeune encore (35 ans), Christian Estrosi attend déjà son tour. On le voit souriant, sûr de son fait. Il faudra quand même qu'il attende jusqu'en 2008.
11'16" : on annonce une manifestation à Paris contre la ligne de TGV Méditerranée. Et cela fait 9 mois que les futurs riverains de la L.G.V. se mobilisent. On peut voir André Boulard, maraîcher à Noves. 31 ans plus tard il est toujours Secrétaire général adjoint de la Chambre d'agriculture de PACA. Voila qui s'appelle « agir dans la durée ». On connaît l'issue : Marseille est à trois heures de Paris, rapprochant aussi Valence, Avignon et Aix de la capitale. Et quand on se promène, on ne peut pas dire que ce soit la L.G.V. qui défigure le plus le paysage. En tout cas, beaucoup moins que les éoliennes.
13'20" : Paul Amar enseigne un nouveau terme, dont il prétend qu'il est difficile à dire : C.S.G. Plutôt que terme, qu'il deviendra, c'est encore pourtant seulement l'acronyme de Contribution sociale généralisée. La CFDT défend le projet. Elle est bien la seule. Mais, là encore, on connaît l'issue de la bataille : la C.S.G s'imposera et la droite inventera même en 1996 sa petite sœur : la C.R.D.S. ou encore Contribution pour le remboursement de la dette sociale. On l'a compris, tout cela, c'est pour combler « le trou de la Sécu ».
15'15" : on passe aux faits divers collectés par les rédactions régionales : accident entre deux avions de tourisme ; 10 blessés dans un accident à Bordeaux ; échauffourée dans le Pas de Calais autour d'un chenil clandestin ; procès Tomasi à Paris ; manifestations d'agriculteurs.
16'39" : on passe à la lutte entre les pharmaciens et les supermarchés. On passe. Michel-Édouard Leclerc est celui qui mène le combat. Il ne désarmera pas.
18'40" : c'est le lancement des lentilles oculaires pour presbytes. On croyait bêtement que c'était plus ancien.
20'26" : on passe au sport avec le mercato des clubs de football et la lutte entre Marseille et Bordeaux. Cette fois, c'est Bordeaux qui gagne en volant l'entraîneur de son adversaire.
21'30" : enfin ! Françoise Verny. L'éditrice se fait écrivaine. Il a fallu beaucoup la maquiller, sans doute. On l'a vue, déjà, sur un plateau télévisé pour son deuxième livre publié en 1992 : « Dieu existe, je l'ai toujours trahi ». C'était ici le 11 août 2021 et sur le plateau télévisé d'Antenne  2, le 8 mars 1994. Elle est fascinante.
Rappel des titres. On passe à table !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020