Diégèse dimanche 26 décembre 2021



ce travail est commencé depuis 8031 jours (3 x 2677 jours)
et son auteur est en vie depuis 22484 jours (22 x 7 x 11 x 73 jours)
2021

ce qui représente 35,7187% de la vie de l'auteur
trois mille deux cent douze semaines de vie

hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


samedi 21 juillet 1990
11003 jours de vie (11003 est un nombre premier)


Il y a 11481 jours (3 x 43 x 89 jours)



C'est le samedi 21 juillet 1990 et le premier titre de l'actualité est l'étape du Tour de France. Saddam Hussein n'a pas encore envahi le Koweït et ce sont les vacances. C'est même la canicule et l'on connaît déjà des restrictions d'eau dans certains départements. On ne parle pas encore de réchauffement climatique. À Marseille, on enquête sur un trafic d'armes avec le Liban. Et comme il faut bien amuser les touristes, on finira le journal en allant à Bordeaux où le port reçoit les plus beaux voiliers du monde, comme disent les organisateurs de la manifestation.
Mais on commence par la canicule, qui paralyse le trafic ferroviaire (1'11"). Suivent des images étonnantes quand on les considère aujourd'hui, celles de plages où l'on voit des seins nus et même une femme de dos, entièrement nue, ainsi qu'un couple se câlinant dans l'eau, images dont il n'est pas certain qu'une chaîne de télévision les montrerait lors d'un journal télévisé à une heure de grande écoute. Les temps ont changé. Ce qui n'a pas changé, en revanche, c'est la sécheresse l'été. Elle s'est même évidemment amplifiée.
2'50" : des policiers sont impliqués à Marseille dans un trafic d'armes avec le Liban. On ne comprend pas bien, avec le temps, ce qui leur vaut ce régime de faveur, sinon qu'ils en savaient trop, jusques et y compris qui les avait commandités. Mais ce ne sont que supputations.L'enquête montrera que le trafic en question était une sorte de prime mise en place par les effectifs de gendarmerie en poste à l'ambassade de France à Beyrouth. L'homme, flamboyant, est défendu par un certain Maître Collard. On retrouvera encore des armes issues de ce trafic à Marseille en 2011.
4'10" : on passe sans commentaires aux relations commerciales entre la France et le Japon, et le Premier Ministre Michel Rocard fait la leçon aux patrons nippons, pour la bonne cause, puisqu'il s'agit de relancer le commerce entre les deux pays, grâce à une structure commune. On écoute cependant avec stupéfaction rétrospective le discours de Michel Rocard, qui a dû paraître d'une grossièreté sans nom, car, en réalité, il était bien d'une grossièreté sans nom. Le fantasme d'un Japon conquérant s'effacera derrière celui d'une Chine surpuissante... jusqu'au prochain tigre...
6'18" : on revient en France, mais c'est, au plein cœur de l'été, pour rencontrer les jeunes du Front National réunis en université d'été. Le reportage s'ouvre par un salut militaire aux couleurs. On voit des jeunes bien mis qui veulent lutter contre le trafic de drogue dans les lycées, notamment dans les Bouches-du-Rhône. Lumière sur les techniques de recrutement dans les lycées. Irresponsabilité de la France dans le génocide des Juifs. Quelle belle publicité ! On se demande quand même si elle était bien nécessaire.
8'08" : effet d'éditorialisation, on passe au « bras de fer entre l'Espagne et Cuba ». L'ambassade d'Espagne à Cuba accueille des opposants au régime castriste. Nul doute que cela réjouisse les jeunes bien mis du FN.
Puis, ce sont les brèves : combats au Liban ; attentats au Pérou perpétrés par Le Sentier lumineux ; pas de procès pour les dignitaires roumains accusés de génocide ; libération de prisonniers politiques au Cameroun...
Et ce n'est pas encore la moitié du JT que l'on passe déjà au sport : boxe ; Tour de France avec Greg LeMond ; footballeurs au chômage. On rencontre Pascal Drieu qui espère prolonger sa carrière. Il semble bien que ce ne fût pas le cas. L'homme est touchant, il lit un poème inachevé à son fils. Séquence émotion. Puis ce sera la voile à Bordeaux (14'45"). Concentration de voiliers remarquables avec Georges Pernoud le présentateur de l'émission mythique Thalassa.
Et pour finir, moment culturel avec Henry Chapier, le critique cinématographique, sur le plateau qui vient commenter la mort du cinéaste arménien Serge (Serguei) Paradjanov. Chapier est formidable ; avant de passer à la haute couture ou comment essayer des modèles d'hiver par temps de canicule. On va chez Balmain. Tiercé. On passe à table sur la terrasse !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020