Diégèse mercredi 29 décembre 2021



ce travail est commencé depuis 8034 jours (2 x 3 x 13 x 103 jours)
et son auteur est en vie depuis 22487 jours (113 x 199 jours)
2021

ce qui représente 35,7273% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


mercredi 27 juin 1990
10979 jours de vie (10979 est un nombre premier)


Il y a 11508 jours, soit 1644 semaines (22 x 3 x 7 x 137 jours)




On avait oublié cette Union pour la France (UPF) rassemblant au tournant des années 1990 la formation gaulliste alors nommée Rassemblement pour la République (RPR) et l'Union pour la démocratie française (UDF), c'est à dire Jacques Chirac pour l'une et Valéry Giscard d'Estaing pour l'autre. Et l'on avait même oublié qu'ils avaient décidé de procéder à des primaires à droite « comme aux États-Unis ». On le sait, ces primaires n'auront pas lieu et Jacques Chirac, contre toute attente, sera élu Président de la République contre Édouard Balladur et Lionel Jospin, ce dernier en outsider ; Peugeot licencie un de ses directeurs indélicat ; le cinéma français est en crise.
La journal télévisé ouvre sur une augmentation du SMIC de 2,5%. Mais, fort justement, Paul Amar prévient qu'il faut aussi aller voir du côté des agriculteurs, qu'il nomme encore « paysans ». On se rend dans l'Indre (1'23") et l'on voit un reportage saisissant d'une vente aux enchères avortée par l'action du Comité de défense des agriculteurs et notamment d'un homme qui convainc les acheteurs potentiels du matériel agricole saisi de n'en rien faire, laissant le commissaire priseur seul avec son petit marteau.
4'36" : on passe à l'UPF dont les créateurs, tous des hommes, se congratulent. 7'15" : travelling. On voit Alain Madelin (out) ; Alain Juppé (out) ; Valéry Giscard d'Estaing (mort) ; Jacques Chirac (mort) ; François Bayrou (in) ; Nicolas Sarkozy (out). Ainsi, le seul encore en scène 31 ans plus tard, c'est Bayrou. Il aurait fallu pouvoir être encore plus fort qu'Arlette Chabot pour le prédire ce jour-là. Sinon, le chômage reste stable. Patience, la guerre du Golfe va arranger tout ça.
7'40" : Peugeot. Ce qui est présenté comme une information est en fait une opération de « contre-communication » de l'entreprise qui veut démentir ce qu'Europe 1 a annoncé le matin, prétendant que des millions de francs avaient été détournés. On minimise l'affaire et en outre, Peugeot s'offre gratuitement une page de publicité pour l'ensemble des modèles de sa gamme de l'époque. Petite délinquance en col blanc, donc, pas comme ces affreux terroristes d'Action directe qui en sont à leur dernière journée d'audience (9'22"). Mais, il ne s'agit pas en fait des terroristes, mais du procès d'un huissier de justice et de ses comparses, peu scrupuleux dans l'éthique de leur charge. Rien à voir, donc, avec le procès de Gilles Burgos aux Assises de Paris (11'00") ; ce CRS avait tué, sinon abattu, un jeune homme, même pas arabe ou noir, qui s'était soustrait à un contrôle de police rue de Mogador à Paris en juillet 1986. Il sera condamné deux jours plus tard à 5 ans de prison. Surtout que, pas de chance, à Perpignan, on doit convenir d'une bavure policière et en plus les prisons sont surpeuplées. (Où va la France ?) Un rapport est remis à Pierre Arpaillange, rapport qui préconise notamment de freiner les interventions extérieures visant à la réinsertion des détenus. Il s'agit de toute façon de virer au plus vite Arpaillange, trop honnête, trop humaniste et trop maladroit pour ces temps frauduleux. Il est mort en 2017.
14'44" : « Le tunnel sous la Manche est-il un gouffre ? » s'interroge Paul Amar. Pour les petit actionnaires sans nul doute, peut-on lui répondre aujourd'hui. En attendant, la télévision française fait la publicité pour aider Eurotunnel à trouver les 5 milliards de francs qui lui manquent, dans une sorte de publireportage.
16'45" : plus de publicité pour le tabac, mais pour l'alcool, il faudra attendre encore un peu. Le lobby des viticulteurs a eu raison des bonnes intentions des parlementaires. On espère que ce n'est pas à coup de pots de vin.
18'18" : le sport et la Coupe du monde de football qui en est encore aux pronostics.
19'52" : cinéma. Crise ou pas crise ? La fréquentation baisse.
On finira le journal avec Tina Turner (22'46") fort injustement qualifiée par le présentateur comme la « Tatie Danièle » du rock&roll, avant de terminer le journal sur un supposé « casse du siècle» aux États-Unis. On peut donc passer à table !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020