Diégèse vendredi 7 mai 2021



ce travail est commencé depuis 7798 jours (2 x 7 x 557 jours)
et son auteur est en vie depuis 22251 jours (3 x 7417 jours)
2021

ce qui représente 35,0456% de la vie de l'auteur
mille cent quatorze semaines d'écriture

hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


mardi 9 juillet 1996
13183 jours de vie (13183 est un nombre premier)


Il y a 9068 jours (22 x 2067 jours)




En ce soir du 9 juillet 1996, ça chauffe pour Alain Carignon, le maire de Grenoble, ainsi que pour Bernard Tapie, que l'on ne présente plus. Mais, c'est aussi un jour de commémoration : la loi anti tabac, dite loi Veil a vingt ans, quand le festival d'Avignon en a cinquante.
Alors, l'avocat d'Alain Carignon, très affecté, prédit que la Cour de cassation cassera le jugement de la Cour d'appel. Ce ne sera pas le cas. En revanche, quand le journaliste prédit que cette condamnation marque la fin de la carrière politique de l'ancien maire de Grenoble, il se trompe. Il reviendra en politique dès 2002, après moins de deux ans et demi de détention. Certes, ce ne sera plus comme avant. Pour Bernard Tapie (4'34"), c'est plus compliqué et on renonce par avance à faire le résumé de ses démêlés avec la justice. On se contentera aujourd'hui de préciser qu'il passera l'été député avant d'être déchu de son mandat en septembre 1996.
Pataquès autour des nominations de magistrats. On retiendra que le minibus qui transporte les membres du Conseil supérieur de la magistrature ressemble à un corbillard (8'04").
Suivent deux reportages sur les méfaits du tabac et l'insuffisance des campagnes de prévention. Ce qui frappe, cependant, c'est qu'à aucun moment on ne cite la loi de santé publique la plus connue contre le tabagisme et l'alcoolisme, dite loi Évin, du nom de Claude Évin, ministre chargé de la santé dans les gouvernements de Michel Rocard. On ne va quand même pas rappeler l'action d'un ministre de gauche.
Puis, à 13'38", on aura un ministre en poste, M. Bayrou et un futur ministre, qui l'ignore encore, M. Darcos, en lutte contre la malnutrition des collégiens. Quelles mesures seront prises ? On n'en sait rien encore. Mais, la gratuité pour tous de la cantine n'est aujourd'hui pas encore au rendez-vous.
L'ancêtre de Parcoursup est alors sur Minitel et se nomme Ravel. Pas encore d'algorithmes. On sera inscrit par ordre chronologique et le Président de l'Université Paris III, face à l'émoi des annonces, déplore « un excès d'information » (16'14"). Mieux vaudrait déplorer l'idiotie du système.
On passe ensuite sur l'affaire d'un meurtre à Bar-le-Duc (19'15"). Le lycéen de 17 ans qui a tué ses deux petits frères sera jugé pour assassinat, la démence n'étant pas retenue. On ne peut ni ne veut savoir pourquoi. On passe aussi les apprentis allemands (17') qui sauvent de petites gares en Allemagne. Comme toujours quand on évoque l'Allemagne, c'est pour inciter la France à la prendre comme modèle. Pourquoi pas, si ça peut sauver des gares... Il est évident que l'information subliminale est que ce ne serait pas possible en France à cause des syndicats... Il n'y a pas de petits profits de propagande.
C'est encore l'émeute, ou déjà l'émeute, en Irlande du nord (20'36"). David Trimble, présenté ce soir-là comme un jusqu'au boutiste violent sera récompensé par le prix Nobel de la paix en 1998 pour avoir permis la signature d'un accord, dit du Vendredi-saint. Comme quoi...
Benyamin Netanyahou est déjà Premier Ministre et déjà à Washington (22'09). Un jour, l'histoire rendra justice à tout le mal que cet homme a pu faire à Israël.
Radovan Karadžić (22'36") ne veut pas disparaître de la scène politique. C'est pourtant ce qui l'attend.
Alors ensuite, l'actualité n'est pas drôle. La Tchétchénie est bombardée par les Russes et en Russie, les traitements contre le SIDA sont inaccessibles (24'51"). Parfois, le journal télévisé est monté sur le mode « marabout de ficelle ». Il n'en demeure pas moins que l'histoire de ce jeune homme qui apprend qu'il est contaminé par le HIV quand il est arrêté par la police est terrible.
Et sans transition on passe au sport. Quelle analyse du reportage sur le HIV en Russie qui vient d'être diffusé ? Aucune. C'est juste pour faire frémir et dire du mal des Russes. Il est vrai que le Tour de France (26'53"), c'est plus important. On a déjà rappelé que la plupart des cyclistes cités ont ensuite été convaincus de dopage.
Et puis, on passe aux vacances et à la météo (29'05"). Il reste une dizaine de minutes de journal. On craint le pire. Et là, c'est le scoop ! Il fait meilleur à Antibes qu'à Saint-Malo. Qui l'eût cru ! Puis ce seront les chiens sauveteurs de Bandol (31'17"). Attendrissement assuré. On traîne.
Mais c'est aussi qu'on attend l'ouverture du festival d'Avignon ! Alors, puisque la festival a 50 ans, il convient de parler de Gérard Philipe. Le journaliste conclut par un « il est toujours là, même si sa rigueur et ses idées ont été sérieusement piétinées. » Paroles gratuites, car on n'en saura pas davantage avant de partir pour le défilé Chanel. Pas grave, on y revoit avec plaisir Karl Lagerfeld (36'01"), dont il serait cependant exagéré de prétendre qu'il est le Gérard Philipe de la mode.
Préparatifs du 14 juillet avec des avions britanniques (36'46"). Décidément, on le saura. On comprend mieux l'enjeu. Il s'agit d'une publicité pour les avions Mirage de Dassault. On trouve déjà M. Duncalf que l'on retrouvera le 13 juillet où il nous livrera qu'il a passé sa lune de miel à Paris. Le JT bégaye.
Ouf, c'est fini. Au dodo.


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020