Diégèse jeudi 25 novembre 2021



ce travail est commencé depuis 8000 jours (26 x 53 jours)
et son auteur est en vie depuis 22453 jours (22453 = nombre premier)
2021

ce qui représente 35,6300% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


samedi 25 mai 1991
11311 jours de vie (11311 est un nombre premier)


Il y a 11142 jours (2 x 32 x 619 jours)




Ce 25 mai 1991, la ligne éditoriale du journal télévisé de France 3 semble bien être le mouvement : mouvement arrêté avec des menaces de grève à la SNCF ; mouvement en urgence et c'est le rapatriement des Falashas par Israël depuis Addis-Abeba encerclée ; mouvement entravé des déboutés du droit d'asile qui défilent à Paris ; mouvement de chute, enfin, d'une parachutiste américaine qui a survécu à une chute de 3000 mètres.
Mais, pour l'heure (1'17"), on va à Lille où une petite fille de 10 ans réclame, par avocat interposé, le droit de ne plus voir son père. On imagine les commentaires populistes de tout poil, même 30 ans plus tard. Juridiquement, le fait n'est pas très bien présenté. On mesure aussi combien l'Europe a permis de faire évoluer le droit en de nombreux points, toujours en faveur d'une meilleure prise en compte de la personne et c'est aussi pourquoi les populistes sont contre l'Europe.
3'00" : menaces de grève, donc, à la SNCF. Images de TGV dans leur livrée orange d'origine, d'une vieille BB brinquebalante et de trains de banlieue parisienne en aluminium comme il y en avait au siècle dernier. Les syndicats craignent pour le statut particulier des cheminots. 30 ans plus tard, il est maintenu, mais prend l'eau de toute part sous les coups de butoir du démantèlement programmé de la SNCF qui a déjà perdu son « la ». Ce sont les premières grèves pour Édith Cresson en tant que Première Ministre. Ce ne seront pas les dernières.
Surtout qu'elle n'arrive pas bien à se sortir de la situation politiquement et humainement difficile provoquée par la grève de la faim de personnes sans papiers et déboutées du droit d'asile. Effet de montage habituel dans ces JT quand on veut discréditer une personnalité politique : on enchaîne une image poignante d'un réfugié en grève de la faim avec celles d'Édith Cresson en tailleur rose faisant elle-même son marché dans les rues de Châtellerault. La communication politique s'en trouve hackée. On avait voulu montrer qu'elle était restée simple, mais, du coup, on a l'impression qu'elle s'en fout.
Puis on va à Saint-Franc avec Jean-Marie Le Pen. Il voulait alors y instituer un pèlerinage équivalent à celui de la Roche de Solutré. Comme ça n'a pas vraiment marché, il a arrêté, surtout à partir du moment où François Mitterrand n'est plus allé à Solutré. Le 4 juin 1995, dernière pentecôte de son vivant, il n'a pu faire que quelques pas. Jean-Marie Le Pen est content de son coup. On se demande comment quelqu'un d'aussi abject peut aussi durablement se maintenir comme personne publique. En fait, on ne se le demande pas. On sait très bien pourquoi.
On passe aux Falashas (8'44"). Sauvés de l'Éthiopie en ruine, ils partent vers une terre promise où ils seront constamment en butte au racisme et aux discriminations.
On ira de là jusqu'en Corée du Sud où les étudiants et la police s'affrontent. Les scènes sont violentes. La tension est à son comble, comme on dit dans les journaux télévisés.
11'32" : les brèves. Première grève générale organisée par le FIS à Alger. Sans grand succès. Il suffira d'attendre ; explosion dans l'école de chimie de Strasbourg ; destruction d'un garage en Corse.
12'35" : on passe au sport avec le football : bilan de la saison.
14'29" : grand meeting en l'honneur des aviateurs français qui ont combattu pendant la guerre du Golfe. Images d'archives de bombardements. Héros. La télévision ne dit pas que ces avions français ont pu être touchés par des armes vendues par les entreprises françaises aux Irakiens pendant la guerre contre l'Iran.
C'est la fin de ce journal. On attend le lendemain Valéry Giscard d'Estaing, qui commentera l'actualité en direct depuis Clermont-Ferrand. On aura loupé ça.


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020