Diégèse lundi 20 septembre 2021



ce travail est commencé depuis 7934 jours (2 x 3967 jours)
et son auteur est en vie depuis 22387 jours (61 x 367 jours)
2021

ce qui représente 35,4402% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte
demain

Table des correspondance de dates


jeudi 25 février 1993
11953 jours de vie (11953 est un nombre premier)


Il y a 10434 jours (2 x 3 x 37 x 47 jours)




Après les titres, le journal de ce 25 février 1993 commence par l'enterrement d'une petite fille de deux ans à Sarajevo. On voit un père éploré portant en souvenir le sang de sa fille sur ses propres vêtements. Terrible. Et c'est aussi terrifiant en Somalie, à Mogadiscio où les combats redoublent d'intensité. On voit des militaires américains molester la population en émeute. On ne sait plus pourquoi, qui est qui et qui fait quoi. Et ce n'est pas fini, car, il y a la guerre civile en Angola où les combats ont fait 500 morts. Quant au Sénégal, il n'est pas loin non plus de la guerre civile au point que les blindés ont pris position dans Dakar.
Un peu plus de 6 minutes de journal et, on l'aura compris, le monde va mal.
En France, on ne compte pas encore les morts dans la rue, mais le temps social est maussade. Les pêcheurs trouvent les décisions de Bruxelles insuffisantes. Mais la France a autre chose à faire : elle pleure Jean Lecanuet. Il faut comprendre que la classe politique fait semblant de pleurer la mort de l'homme politique, souvent brocardé et caricaturé sous le nom de « Simplet », l'infatigable maire de Rouen pendant plus de 25 ans. Belle cérémonie. Que des hommes ou des femmes qu'on ne cite pas sauf si elles sont épouses de...
Pendant ce temps-là, le parti gaulliste devient écologiste et c'est le maire de Grenoble, Alain Carignon, qui s'y colle. Il cèdera sa place à un autre Savoyard : Michel Barnier, pour les raisons judiciaires que l'on connaît. L'enjeu pour la parti gaulliste est de paraître moderne, pas d'être écolo. Tiens, Dominique Voynet (10'43") qui flirte avec Balladur. Elle prépare sans doute la droite plurielle. Même Alain Peyrefitte est écologiste. C'est dire ! Mais pas Jean-Marie Le Pen (11'59"), faut pas exagérer. Il échouera d'ailleurs dans la conquête de cette circonscription des Alpes-Maritimes. Arrivé premier au premier tour, il perdra contre Rudy Salles avec 42% des voix. Son adversaire en obtiendra près de 58%. La défaite est sans appel et le score pas aussi serré que le prédit la journaliste. Rudy Salles sera d'ailleurs député de la troisième circonscription de ce département pendant 29 ans et 7 jours. Il sera battu en 2017 par une jeune loup de La République en marche. On verra bien en 2022 s'il se représente.
Quant à Paul Amar, il animera sous peu une soirée de campagne électorale sur des sujets de société (13'59"). Il reçoit pour la majorité d'alors, Lionel Jospin et Michel Sapin et pas seulement parce que ça rime. Pour la droite, ce sera Jacques Toubon et François Bayrou. Pas un mauvais chois non plus au regard de la longévité politique des uns et des autres. Mais il y a aussi Waechter (Verts), Moreau (PC), Mégret (FN)... Mauvaise pioche.
On passe à l'Italie qui mène une opération « mains propres ». Il y a de quoi faire ! (15'35") On remarquera au passage la condescendance des commentateurs pour le voisin italien, sinon le mépris. Pas de quoi pavoiser cependant dans ce beau pays de France !
D'ailleurs, (18'05"), la Commission des droits de l'homme vient de publier une étude selon laquelle 1 Français sur 5 est raciste. Et, si les actes racistes baissent (28 en 1992), la xénophobie augmente, notamment chez les jeunes. La prédiction pessimiste de la journaliste sera malheureusement confirmée. Danièle Mitterrand, admirable, en appelle à la conscience individuelle.
On passe aux maladies génétiques. Tiens ! Le Docteur Patrick Aubourg. On le reverra le 13 mars dans le sujet sur l'adrénoleucodystrophie et si l'on se souvient bien, il a le même pull. Les deux prises ont sans doute été prises le même jour.
Suit un reportage qu'on ne commentera pas ici sur un huissier de justice qui saisit des voitures en les immobilisant avec des sabots de Denver.
25'43" : carnaval de Rio. Moins d'assassinats et de morts que l'année précédente.
Sport.
On est pressés, car il faut rejoindre chez Bernard Murat, l'inoxydable ami des hommes politiques de tous les bords, Lambert Wilson et Sophie Marceau. On s'ennuie déjà. On y passera quand même 8 minutes. M. Murat sait se faire entendre des présidents de chaîne. La publicité gratuite est toujours bonne à prendre.
Annonce des programmes. Météo. Au dodo !


Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









2020