Diégèse Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
lundi 8 août 2022



2022
ce travail est commencé depuis 8256 jours (26 x 3 x 43 jours) et son auteur est en vie depuis 22709 jours (22709 est un nombre premier)
ce qui représente 36,3556% de la vie de l'auteur
hier


L'atelier du texte demain
table des correspondances




dans 1988 jours (22 x 7 x 71 jours), soit 284 semaines, ce sera le lundi 17 janvier 2028
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 24697 jours (nombre premier)
séjours en 2028

séjour à Taggia (Italie) jusqu'au 29 janvier 2028










Je suis arrivé en Italie. Comme tous les Français, ou presque, j'adore l'Italie. Si réincarnation il y a, alors, fasse que je sois Italien en première intention. Il paraît cependant qu'il n'y a aucune certitude, ni d'être réincarné, ni de l'être dans le pays de son choix. Peut-être faut-il faire preuve pour renaître Italien, de certaines qualités singulières... J'ai envie d'Italie comme on a envie d'un gelato.

J'ai déjà fait plusieurs voyages en Italie, reprenant le plus souvent le même itinéraire et suivant peu ou prou l'itinéraire de Pasolini dans La longue Route de sable, ce récit de commande écrit en 1959. La première fois cependant, en 2002, j'ignorais encore le texte et le voyage de Pasolini, que j'ai découverts cinq ans plus tard grâce au livre et au merveilleux travail de Philippe Séclier. La dernière fois, je crois que c'était fin 2024 et je me souviens avoir passé un Noël improvisé à Rapallo. Jusqu'à présent, au cours de ces voyages, je n'étais resté jamais bien longtemps dans chaque ville. Je vais cette année rester près de douze jours à Taggia. Il s'agit ainsi de me donner assez de temps pour laisser possible le souvenir et pour pouvoir nourrir plus tranquillement ce journal de ce voyage.

Il ne fait pas beau en cette fin janvier, mais, malgré le vent qui malmène les mimosas froids je persiste à sortir marcher la nuit dans le rayon de lune joueur, même si ces escapades sont parfois éprouvantes et sans grand respect pour mes vieux genoux. Un soir, je me suis perdu et j'ai cru que je ne parviendrais jamais à rentrer. Le jour, c'est toujours la poésie pure des collines de la côte ligure, la tendresse des couleurs brunes posées sous le ciel ombrageux et c'est très agréable. Refaire toujours le même voyage, c'est aussi trouver un souvenir adjacent à des souvenirs anciens.












8 août






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2021 2020
17 janvier



2022 2021 2020
2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000