Diégèse jeudi 14 avril 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8140 jours (22 x 5 x 11 x 37 jours)
et son auteur est en vie depuis 22593 jours (3 x 17 x 443 jours)
2022

ce qui représente 36,0289% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 964 jours (22 x 241 jours), ce sera le mardi 3 décembre 2024
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23557 jours (nombre premier)






Jamais autant qu'à Priolo Gargallo, la Sicile est aussi africaine. J'y viens depuis plusieurs années, depuis plus d'une décennie, sinon deux décennies. Je me suis autrefois promené dans la ville endormie, reconnaissant le bungalow où je logeais à l'une des lampes de la maison qui était restée allumée. J'y retourne aussi par une autre coquetterie, celle d'y avoir des souvenirs de promenade vers des salins injustement préservés de l'emprise de la centrale électrique qui les jouxte, prolongée par une gigantesque station d'épuration dont on reconnaît depuis loin la suavité du parfum. Mais, quand je pense à Priolo Gargallo, ce n'est pas à cela que je pense, mais à une table précise dans une auberge modeste de ce qui sert de centre-ville, près du jardin public, une table de cette auberge qui sait donner prise à un peu de temps perdu.

Le temps qui passe a parfois l'effet d'une loupe, tout écrivain sait cela, comme il sait ce qui va se passer ces prochaines années. Je sais par exemple que par un événement inattendu, un soir, dans une ville banale, je comprendrai alors que je suis en voie d'obsolescence avancée. Ce qui provoquera cela n'est pas un fait de société, n'est pas un fait divers, n'est pas un malheureux fait divers, mais une petite chose, un trébuchement de l'esprit qui fera que je cesserai d'écrire sans aucune réserve et que j'aurai alors d'autres habitudes et d'autres occupations que celle de se promener en Sicile et de tenter d'écrire. Ce travail d'écriture a d'emblée été maudit par le cours de Barthes sur le roman que j'écoute en boucle dans la voiture. Ce matin encore, dans l'habitacle, sa voix intemporelle résonnait : « Je puis vivre l'œuvre à faire comme une sorte de dérèglement. Une folie, une manie, qui me coupe de tout, une espèce de schize. », ou comme un délire pourrais-je ajouter et peu importe, car, le délire est tout aussi vrai que ce qui se présente comme objectivité raisonnable. Je sais bien que c'est sur le roman que ce texte achoppe, sur l'idée du roman et c'est terrible que déjà cet espoir de fiction-là soit évanoui. Je n'écrirai pas de roman. Ce texte est construit sur la déception et n'a d'autre ambition que de décevoir toute tentative de lecture. Il est comme ces mécaniques de jouet qui continuent de donner aux jouets cassés des soubresauts aléatoires et d'autres tressaillements.

Bon. J'arrête là. C'est surtout qu'il s'agirait de se remettre en forme. C'est clair.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
14 avril





2021 2020

3 décembre





2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000