Diégèse samedi 23 avril 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8149 jours (29 x 281 jours)
et son auteur est en vie depuis 22602 jours (2 x 3 x 3767 jours)
2022

ce qui représente 36,0543% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 1021 jours (1021 est un nombre premier), ce sera le vendredi 7 février 2025
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23623 jours (nombre premier)


carnet de voyage de 2025
de Saint-Gilles-Croix-de-Vie à Jard-sur-Mer via Les Sables-d'Olonne







Il faudrait pouvoir recenser toutes les communes françaises contiguës, ennemies pendant des siècles, puis unifiées par la loi administrative, mais aussi par le seul bon sens et tenter de sonder ce qui reste au sein de la population des anciennes animosités. Je ne pourrai pas faire cette année ce petit travail sociologique historique et géographique, mais je sais que si je l'entreprenais, je pourrais le commencer à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, commune unifiant Saint-Gilles-sur-Vie et Croix-de-Vie depuis 1967 seulement, séparées par le fleuve côtier la Vie. Il y aurait certainement beaucoup à trouver quand on sait que le premier pont sur la Vie construit en 1835 était payant et que le pont de centre-ville, construit en 1952 seulement, a été baptisé « pont de la Concorde ». C'est donc bien que discorde il y avait. Il faut aussi préciser que l'octroi pesait surtout sur les habitants de Croix-de-Vie, plus pauvres, qui devaient traverser pour aller travailler à Saint-Gilles qui concentrait l'activité commerciale. Je ne peux m'empêcher de penser que toute cette histoire est encore un coup du signifiant, puisqu'il s'agissait bien de passer la Vie en portant sa croix...

Moi qui déteste le sable, je suis fort malheureux par ici, où tout est sablonneux. Il faut cependant louer l'ingéniosité de l'époque qui a fait de cette disgrâce une ressource inépuisable en attirant les vacanciers. Fort heureusement, il n'y avait pas beaucoup de vent aujourd'hui alors que je longeais la côte vers le sud par la piste cyclable près de la dune, pensant parfois que ça ne finirait jamais. Si je dois de nouveau faire ce trajet, je m'éloignerai de la côte pour tenter de traverser les marais salants.

Je parviens à Jard-sur-Mer sans vraiment m'en apercevoir, bien qu'assez fatigué par la piste cyclable sablonneuse et parfois ensablée qui m'a parfois essoufflé. Je devrai demain avant de partir nettoyer entièrement le vélo. J'avais fait le vœux secret que Jard-sur-mer serait la villégiature parfaite. Je sais pourtant que tous les vœux, par leur nature propitiatoire, sont de mauvais augure et qu'il ne faut pas aller hors saison dans les lieux qui ne se fréquentent qu'en saison, même si les chansons de variété disent le contraire. Fort heureusement, ma chambre a une vue sur la mer, ce qui me console du port par ailleurs assez sinistre malgré la douceur relative du climat.

Voulant me documenter sur l'histoire de la ville, j'apprends qu'elle s'est appelée Jard la Montagne sous la Révolution française. Il s'agissait sans doute des Montagnards en opposition aux Girondins, qui ne sont pas si loin. Les révolutionnaires avaient rebaptisé beaucoup de villes et de villages vendéens, notamment celles qui portaient le nom d'un saint ou d'une sainte. On pourrait arguer qu'il s'agissait aussi d'une œuvre de clarification. Ainsi, six « Saint-Hilaire » virent leur nom changer au premier rang desquels Saint-Hilaire-de Riez, qui jouxte Saint-Gilles-Croix-de-Vie, qui devint tout bonnement « La-Révolution ». Quant à Saint-Gilles-sur-Vie, justement, elle devint « Port-Fidèle » quand Croix de Vie devenait « Le Havre-de-Vie ». Quelle belle énergie toponymique. Quant à Saint Hilaire, on en compte aussi six différents, dont un pape, dans l'encyclopédie en ligne Wikipédia. J'imagine qu'on me donne la mission de renommer des lieux particuliers. Je devrais suivre un parcours inattendu qui me laisserait harassé. Comme c'est ce que je fais déjà, c'est plus simple de m'amuser à changer les noms des villes et villages que je traverse. Je suis assez enthousiaste à cette idée et je m'y essaierai dès la prochaine étape. Cela me distraira de l'écriture assez poussive de ce texte et de ce rôle de personnage secondaire qui ne dit rien de soi que je m'y suis donné. Le personnage est si ténu que je me demande parfois si je vais pouvoir me souvenir de moi. Cela n'a pas vraiment de sens.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
23 avril





2021 2020

7 février




2022 2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000